TOUCHES:

Pou Prend Une Douche, Pou Prend Une Douche jeux, Jeux de Pou Prend Une Douche en ligne, Jeux de Pou Prend Une Douche gratuits en ligne

Il est toujours à son cabinet le matin. C’était vraiment bizarre. Geoffrey rencontrait toutes sortes de personnes étranges. Ils se repassaient des choses. Et tu n’en connaissais aucun ? Aucun. C’étaient peut-être des patients. Non, Mathieu. J’en suis sûre. Je l’ai suivi toute la journée d’un bout de la ville à l’autre. Partout où il allait, il avait rendez-vous avec des drôles de gens. Je me sentais si bête de l’espionner comme ça. Mais je ne peux pas lui parler. Alors quoi faire ? Kibner pourra t’expliquer quelque chose. Je n’ai pas besoin de psychiatre. Oublie qu’il en est un. Vois-le seulement comme Jeux un homme très intelligent, ce qu’il est. C’est un cocktail littéraire. Il est très célèbre. Il te plaira beaucoup si tu oublies que c’est un psy. Je ne sais pas. J’ai vécu toute ma vie ici. Mais aujourd’hui, j’ai senti que la ville, les gens avaient changés. Pas seulement Geoffrey, tout le monde. Hier, tout avait l’air normal. Aujourd’hui, tout semblait pareil, mais ça ne l’était pas. Un vrai cauchemar. Ça devenait vraiment effrayant. C’était comme si toute la ville avait changé pendant la nuit. Je t’ai raconté celle des soldats anglais dans le désert ? Hein ? Pris au piège dans le Sahara. Cernés par Rommel depuis jours, ils sont à court de vivres. Le capitaine fait une déclaration. Il dit: “Messieurs, j’ai une bonne nouvelle et une mauvaise”. Et l’un des types dit Jeux Tu me l’as déjà racontée. Je peux te la raconter encore ? Attention ! Mon Dieu ! Verrouille la porte ! Ils arrivent ! On devrait peut-être l’aider. A l’aide ! Ils arrivent ! Ecoutez-moi ! Il est complètement bourré. Votre tour viendra ! Je vous en prie ! Vous êtes en danger ! Ecoutez-moi ! Quelque chose de terrible ! Vous serez les prochains ! Les voilà ! Ils sont déjà là ! Ils arrivent ! Il doit avoir fait quelque chose. Le motard va s’en occuper. Oh, mon Dieu ! Le pauvre. De quoi parlait-il ? J’appellerai pour témoigner en arrivant à la librairie. Mathieu, Dieu merci te voilà. Ces gens me rendent dingue. On dîne ensemble après ? Je ne peux pas. Tu sais où il y a un téléphone ? Juste au coin. Elizabeth Driscoll, Jack Bellicec. La fameuse Elizabeth ? Le livre de Kibner est infect. Ses idées sont de la vraie . Comment pouvez vous dire ça d’un homme comme Kibner ? Je ne dis pas ça d’un homme comme Kibner, je dis ça de lui. Il torche un bouquin comme ça tous les six mois. Dans le même temps, je n’écris parfois qu’une ligne. Pourquoi ? Je choisis chaque mot. Qu’est-ce que ça a de si dur ? On ne vous a pas sonné. A l’angle de Leavenworth et Turk. C’est lui ? Oui. “Qu’est-ce que ça a de si dur ?” On doit vous l’avoir signalé. Il y avait un motard sur les lieux. Et il y avait une ambulance en chemin. Ils ne me comprennent pas. Ignore-les. Tu n’as rien à prouver. Facile à dire pour toi. Bien sûr que je l’ai vu. L’homme courait dans la rue. Des gens le pourchassaient. Il a atterri sur mon capot. Il est reparti et l’autre voiture l’a renversé. Une seconde. Je parle à la police. Il saignait au milieu de la rue. Un problème, M. L’agent ? Allô ? Ne donne pas



Remonter