PUB





TOUCHES:

Parfait Poulet Teriyaki, Parfait Poulet Teriyaki jeux, Jeux de Parfait Poulet Teriyaki en ligne, Jeux de Parfait Poulet Teriyaki gratuits en ligne

Nous étions près l’un de l’autre il y a longtemps, mais– Nous n’avons plus rien en commun. Oui? Ann? Je m’appelle Graham Dalton. Oh, oui. Bien sûr. Je peux aller aux toilettes? Entrez. Oû est-ce? C’est au fond à gauche. Désolée. Vous aimez les fraises? J’en ai– Oh, merci. C’est très gentil. Bonjour. John Millaney, je vous prie. Je suis sa femme. D’accord. Merci. Eh bien. Ça a été rapide. Fausse alerte. Asseyez-vous. Je regrette. Nous demandons de ne pas fumer à l’intérieur. Mais si vous voulez, nous pouvons… Oh, non. aller dehors. Je peux attendre. Vous avez autre chose? Oui. Pour apporter ici? Non. J’ai autre chose, mais j’ai le nécessaire ici. Vous êtes passée à la télévision? A la télévision? Non. Pourquoi? J’étais curieux, c’est tout. Graham, c’est un nom inusité. Oui. Je suppose. Ma mère est anglophile. Elle s’extasie pour tout ce qui est britannique, alors– Je pense qu’elle a entendu le nom dans un film ou un truc pareil. C’est une mordue de la chaîne publique. Vous aimez être mariée? Plutôt, oui. Qu’est-ce qui vous plaît là-dedans? Ce n’est pas pour critiquer. Non. Ça va. Je suis curieux. Vous connaissez le cliché, Le mariage, c’est la sécurité. Alors, il y a ça. Et cette maison est à nous. C’est une belle maison. Et– John réussit bien comme avocat et ça me plaît. J’aime le fait qu’il ne soit pas travailleur autonome. Oui. ll y a combien de temps que vous avez vu John? Neuf ans. J’ai été surpris qu’il m’invite… jusqu’à ce que j’aie un appart. Vous ne– Vous le connaissiez peu? Non. Je le connaissais três bien. John et moi… avions un tas de choses en commun. Vraiment? C’est difficile à croire. Vous semblez si différents. Oui. J’imagine que nous sommes différents. Ça presse, j’ai envie maintenant. D’accord. Faut que je te dise… j’ai failli appeler les flics quand je t’ai vu aujourd’hui. Je me disais, ça ne peut pas être le même type… qui avait l’habitude de se farcir des nanas derrière la chapelle. Vous faisiez ça? Oui. Tout le monde a un passé et je dois assumer le mien. Qu’est-ce que ces fringues? Quelqu’un est mort ou– Désolé. Je– Non. Personne n’est mort. Alors– Je veux dire, eh bien– Que diraient les Grecs anciens s’ils te voyaient fagoté ainsi? Je ne sais pas. Le dîner était très bon. Oui! C’était pas mal, chéri. D’ordinaire, Ann met des tonnes de sel. Mais ce soir, c’était– Je lui dis toujours… on peut en rajouter, mais on ne peut pas en retirer. Oui. C’est ce que tu dis. Vous avez de la famille ici? Ma mêre, mon père, ma soeur. Soeur aînée ou cadette? Cadette. Vous êtes près l’une de l’autre? Pardon, je suis encore indiscret. Je suis désolé. Tu l’as été avant? J’ai posé des questions à Ann sur votre ménage cet après-midi. Comment ça s’est passé? Eh bien… très bien. Revenons à votre soeur. Oui. Eh bien. Nous nous entendons. Seulement– Je crois que c’est une extravertie. C’est une gueularde. Elle ne serait peut-être pas d’accord. Non. Sans doute pas. Alors, dis. Tu vas revoir Elisabeth pendant que t’es ici? Je ne sais pas. Qui est Elisabeth? Une fille avec qui Graham sortait–



Remonter