PUB





TOUCHES:

Parfait Les Focaccias, Parfait Les Focacciasv jeux, Jeux de Parfait Les Focaccias en ligne, Jeux de Parfait Les Focaccias gratuits en ligne

Ann, t’en as pas la moindre idée. Écoute, je ne sais même pas pourquoi nous en discutons. Je n’ai qu’à lui téléphoner et à aller le voir. ll n’a pas le téléphone. J’attendrai qu’il l’aie. ll ne l’aura pas. Qu’est-ce que tu racontes? ll n’aime pas parler au téléphone. ll n’aura pas le téléphone. Oh, je t’en prie. Alors, donne-moi son adresse. Je trouverai une raison de passer. Laisse-moi lui parler d’abord. Pourquoi? Donne-moi l’adresse! Tu n’auras même pas à t’en mêler. Je n’ai pas envie de te donner son adresse pour que tu ailles le voir– Et quoi? Faire Dieu sait quoi. Est-ce que tu t’entends? Três bien. Merci. J’avais pas fini de la fumer. Tu as perdu quelque chose? Ma foutue boucle d’oreille. Elle m’a coûté une fortune. J’ai dû l’oublier quelque part. Que donnes-tu à maman pour son anniversaire? Je ne sais pas. Une carte ou un truc pareil. Une carte pour son e anniversaire? Oui. Ça ne vas pas? Elle t’a donné naissance. Je pense que tu pourrais lui donner quelque chose– Vas-tu cesser? . Je pensais que pour une fois– D’accord, Ann. Qu’en dis-tu? Trouve-lui un joli cadeau… et j’en paierai la moitié, d’accord? D’accord. Bon, tu m’excuses, je dois aller travailler. Quel est l’endroit le plus inusité… où vous vous êtes masturbée? Eh bien… une fois, j’étais en avion… de Los Angeles à New York. Et j’étais– L’avion était vraiment encombré. J’étais assise au milieu. Ni près du hublot ou de l’allée. C’était vraiment drôle. Je m’ennuyais. Je lisais des magazines assommants. Je pense que je feuilletais un magazine pour femmes. Vous savez, il n’y est question que de e et de trucs du genre. Et je pensais au fond de moi. Voilà ce qu’il me faut. Une petite gâterie, vous savez… pour me changer les idées. Je me suis mise à rêvasser… et j’ai– Je l’ai fait sur l’avion coincée entre deux personnes. Et personne n’a rien su. Comment avez-vous pu éviter de le laisser paraître… autour de vous? Eh bien, vous savez– j’ai des muscles très forts. C’est ouvert. Bonjour, Ann. J’espère que je ne dérange pas. Non. J’aurais téléphoné. Vous êtes occupé? Non. Je finirai plus tard. Je voulais voir de quoi l’appartement a l’air meublé. Oui. ll n’y a pas grand-chose à voir. Je suis plutôt du type minimaliste en décoration. Vous auriez besoin d’étagêres. Oui? Vous croyez? Je ne sais pas. Ce sont des livres empruntés à la bibliothèque. Qu’est-ce que c’est? Des vidéocassettes. Je le vois bien. De quoi? C’est un projet personnel sur lequel je travaille. Quelle sorte de projet personnel? Quoi? Quelle sorte de projet personnel? Un projet personnel comme tout projet personnel. Le mien est juste un peu plus… personnel, je suppose. Qui est Donna? Quoi? C’est écrit Donna sur la bande. Une fille que j’ai connue en Floride. Vous êtes sortie avec elle? Non. Pas vraiment. Pourquoi les cassettes ont toutes des noms de femme? Je préfêre interviewer les femmes que les hommes. C’est du thé glacé. Merci. Je regrette. Vous voulez du citron? Non. C’est parfait. Donc, toutes ces bandes… sont des interviews? Oui. Nous pouvons en voir une? Non, je– Pourquoi pas?



Remonter