PUB





TOUCHES:

Nous Nourrir 4: Xmas Xpension, Nous Nourrir 4: Xmas Xpension jeux, Jeux de Nous Nourrir 4: Xmas Xpension en ligne, Jeux de Nous Nourrir 4: Xmas Xpension gratuits en ligne

Mets-toi au jogging, gros lard ! C’est ça, ton plus gros souci ? Vous savez quel est leur problème ? Vous le savez ? Ils n’ont aucun respect pour tout le sacrifice et le dévouement nécessaire pour avoir un corps digne d’une couverture de magazine. Vous avez déjà fait des abdos ? Vous avez déjà essayé d’avoir de beaux abdos ici ? C’est impossible, bordel ! Après ans, on ne peut pas y arriver sans aide. Il faut acheter des vidéos, lire des trucs sur l’alimentation, se prendre un coach qui vous fait courir. Il vous faut un cuisinier : “Ne mange pas encore. Mange. Commence à le consommer. C’est bon, on arrête. Doucement. Stop ! Recrache ! J’ai dit : ‘Stop !’ Monte sur le vélo ! Il était bon, ce chou de Bruxelles ? Il était bon ? Car maintenant, tu vas le payer !” C’est une expérience horrible ! Rien qu’en marchant, votre corps se mange lui-même. “Tu veux du gâteau ?” “Non, je vais prendre une salade. La vinaigrette à côté. Sans croûtons. Merde ! C’est quand, la séance photo ? Je veux me suicider.” C’est atroce. Vous avez essayé de grossir ? Non. Ce n’est pas nécessaire. C’est facile. On peut s’allonger sur le dos, regarder son émission préférée et manger que des cochonneries. “Tu fais quoi ?” “Je grossis.” “T’as pris un coach ?” “Pas besoin. C’est naturel.” “Je mange tout ce qui fait dire à mon taux de sucre : ‘Ouais !’ ‘Ouais !'” “Ça rentre bien, on a une belle bouée.” C’est ridicule. Personne ne veut grossir. Donc, je ne dis rien. Mais ne venez pas me dire que c’est mon problème et que je dois tout changer là-haut. Non. Vous avez des kilos en trop. On peut vous aider. On a tous un problème. Moi, c’est mon tempérament. Je dois gérer ça. C’est comme ça. Toi, tu adores les côtes de porc. Tu dois gérer ça. Je ne dois pas tout réarranger là-haut. C’est une bande de six, énervées qu’on ne les traite pas comme des dix. À un moment donné, il faut reconnaître ce qu’on est. Je te donne six sur dix. Je suis désolé. Personne se branle pour un six. C’est comme ça. Sauf si c’est une collègue. Si c’est une collègue, elle a cette tenue qui vous fait de l’effet. Elle travaille à côté de vous. Vous connaissez bien son shampoing. Il y a une certaine intimité. D’accord ? J’ignore ce qui fait de l’effet aux femmes, mais c’est pas moi ! C’est un fantasme. C’est pour ça que je n’hésite pas à le dire. Ouais, parce que moi, je suis un bon cinq. Voilà où je me classe, alors voilà où je frappe. Vous voyez ? Non, sérieux, je suis un roux chauve. Il n’y a pas de plafond en verre sur les rôles qu’on me donnerait à Hollywood. Sérieusement. Je n’aurai jamais le premier rôle d’une comédie romantique. Jamais de la vie, même si je finance le film. Je veux récupérer mon fric. C’est ça, le show-business. On a un million sur ce film. On veut gagner de l’argent. Et toi, t’arrives avec des miettes sur le visage ? Arrive en forme, ayant l’air aussi y que possible, et connais ton texte. Au travail. C’est ça, un professionnel. Ben Stiller a de ces abdos dans Mon beau-père et moi ! Il n’avait aucune raison de faire ça. Il s’est dit : “Je vais devoir enlever mon t-shirt. Faut pas qu’on me casse.” Il avait la tablette. T’as qu’à être facteur. Je ne sais pas quoi te dire. Ce sont les divagations d’une personne qui glisse vers la deuxième moitié de sa vie, et qui ne comprend rien à la moitié des merdes qui lui arrivent. Je me suis vraiment senti vieux quand McDonald’s s’est mis à faire des salades. Ça m’a brisé le cœur. “Ils font quoi ?” Ils font des wraps et tout ça. Vous savez pourquoi ? Parce que les gens se sont plaints : “Vous ne proposez rien d’équilibré.” C’est McDonald’s ! C’est du poison ! Qui va y manger pour garder la forme ? Quand je vais au McDo, j’ai tout prévu. À mon âge, ans, je sais ce que je vais prendre. Je vais aller là-bas et ça va être délicieux. Vingt minutes plus tard, je vais vouloir me suicider. Et je vais dire : “Demain, je fais du sport.” Mais quoi que je dise, je me réveille avec le démon en moi. Avec le démon en moi et toute cette graisse qui coule dans mes veines. J’ai beau vouloir faire du sport, une autre voix me dit : “Mec, va manger un McMuffin Bacon & Egg.” Je suis comme le soldat de Un crime dans la tête



Remonter