PUB





TOUCHES:

Motorcycle Racer Aventure, Motorcycle Racer Aventure jeux, Jeux de Motorcycle Racer Aventure en ligne, Jeux de Motorcycle Racer Aventure gratuits en ligne

la boîte de mon frère. Personne ne va s’en occuper. Je reviens tout de suite. J’espère que ce n’était pas rouillé. Il t’a fait le rappel de tétanos, ton père ? Pour les autres, il le faisait, mais pour les siens jeux Mais c’est rien. Maman, j’ai mal ! Aïe ! Vous faites quoi, avec ma mère ? Je jeux Tu arrêtes ça, et vous allez vous faire un goûter dans jeux Surtout, ne m’écoutez pas ! Aïe ! Pardon. C’est dans la chambre de papa jeux Dans la famille, on n’est pas très cadeau. Sauf notre soeur. Elle ne sait faire que ça. Aïe ! Ça fait mal. Ça va. Tu arrêtes un peu. Je n’ai plus qu’elle, mais elle est loin, dans les îles. Il va venir, papa ? Comme si on n’existait plus. Ne dis pas ça. Mais où tu voulais qu’elle trouve du boulot ici ? Bien sûr. Ici, ce n’est pas assez touristique. Est-ce que tu lui as fait le rappel du tétanos ? Maman ! Maman ! Mais arrêtez de me filmer ! Pedro, arrête. Vous allez goûter, maintenant ! Je n’ai pas faim ! Ce n’est pas grave. C’est l’heure du goûter. Tu ne me fais pas mal, hein ? Non. Ça pique un peu, c’est tout. Attention. Je suppose qu’il n’y aura pas de service religieux non plus ? Je verrai avec la mairie, pour le caveau. Ne vous en faites pas, madame Lopez. Pardon. Au revoir, monsieur Lopez. C’est ça. Au revoir. Monsieur Nouri, le thanatopracteur, passera chez vous demain matin. “Thanatopracteur.” N’importe quoi, putain. “Service religieux.” C’est ça. “Françoise Tartag, maladie de peau.” Je ne l’avais pas remarqué. “Doublé de cystite.” Oh, mais ça fait mal. Ça ne doit pas être facile. “Pierre Bardeau. Bardeau, Pierre. Ablation d’un rein.” Ah oui ? Oh, merde. Fais attention à celui qui te reste. Tac. “La famille Mirobet.” Viens. C’est bon. Il dort. Allez, viens. Pedro, viens ! Jeanne est toute seule. Laisse-moi ! Tu es fou ou quoi ? Allez, viens ! Laisse-moi ! Laisse-le tranquille ! Allez, viens ! J’ai trouvé ça. Tenez. Ne faites pas de bruit. Les enfants dorment. Merci. Tu viens quand, Mathilde ? Je m’en fous. Tu te démerdes. Prends un avion et viens. heures de vol, ce n’est rien. Mathilde, arrête ! C’est ton frère, merde ! Tu ne vas pas me laisser encore tout seul ! Tu m’appelles quand tu es à l’aéroport. Salut. Ça va ? Ne me casse pas les couilles ! Démarre ! Allez ! Attends ! Merde ! C’est quoi, ça ? C’est pas le moment ! Oh ! Bordel ! Nelly ! Nelly ! Nelly ? Nelly ? Chut ! Les enfants dorment. Excusez-moi. C’est à vous, le fourgon, dehors ? Tenez. Papa ! Chut ! Attends. Papa, il est là ! Je veux le voir. Puce ! Allez, viens ! S’il te plaît, Étienne. Pedro ! On ne court pas. Laisse-moi. Ne cours pas, s’il te plaît. Allez, viens ! Bou ! Doucement ! Doucement ! Merci. Vous voulez un café ? Non, merci. Jamais de café. Tu veux autre chose ? Non, je travaille. Ça va, les enfants ? Vous avez pris le petit-déjeuner ? Attention, c’est dangereux. Vous n’allez pas rester en pyjama. Allez, habillez-vous. Maman, qu’est-ce que je mets ? Je ne sais pas, Jeanne. On fait le lit, et on s’en va. Je ne sais pas le faire. Tu veux les draps, maman ? Ça va. Je me débrouille. Merci. Tiens, Nelly. Merci. Allez



Remonter