PUB





TOUCHES:

Jeux de Mort vivant Baseball Aventure en ligne, Le meilleur et le beau jeu gratuits en ligne

J’avais les billets. Que faisons-nous ? Je ne peux plus partir. Chaque train est surveillé. Viens ! lls arrivent. Que fait-on ? Mêle-toi aux “mondines”. Ne t’occupe pas de moi. Garde l’objet sur toi Il vaut des millions ! Arrête ou je tire ! Arrête ou je tire ! Ne reste pas dans le chemin, imbécile ! File avec les “mondines” et attends-moi. Tu as pu le voir de face ? Qu’est-ce qu’il a fait ? Eh bien ? Quoi ? II a fait un coup dans le rapide. Qu’est-ce qui se passe au juste ? Des choses qui ne nous regardent pas. Des millions de bijoux volés au Grand Hôtel. Détails complets dans “La Stampa” ! Alors, tu as fini ? Dépêche-toi tout de même. J’y renonce. Venez. Attends un peu. Que veux-tu ? Prends, c’est à ton ami. Quel ami ? Celui qui s’est tiré. Il t’a plantée là, hein ? Réponds, je ne suis pas de la police. J’ai tout vu. Moi aussi, je t’ai vue. Il t’a bien embrassée avant de filer ! Embrassée pour que je serve de bouclier. Comme tu l’as masqué pendant votre danse. Parfois les femmes sont commodes. Il paraissait distingué. Il dansait bien en tout cas. Qui danserait mal avec toi ! J’allais au bal tous les jours. J’apprends une danse en une soirée. Qu’on ne touche pas à mon phonographe. Lisa ! Surveille-le. Entendu Silvana. Et tu as décidé de nous suivre après ? Après quoi ? Après sa fuite. Ne crois pas aveuglément les journaux. J’ai besoin de travail. Je suis chômeuse. Oui mais les journalistes n’inventent pas tout. Et le “contrat” tu le fabriqueras ? Ne t’en fais pas. Il y a toujours de la place. Nous sommes engagées par l’Office du Travail. Mais les patrons acceptent des “clandestines”. Un copain contremaître t’inscrira. Salut. Comment va le commerce ? Va t’asseoir. Je me débrouille pour toi. Tiens, assieds-toi là ! Avant nous, un cheval a laissé un souvenir. Ta cousine nous donnera notre pourcentage ? Bien sûr. Ta réputation est établie. On le fait pour leur bien. Sans nous, c’est la maison et sans la soupe ! Non, non, nous en avons quarante en trop ! Alors ça ! Quand on se compromet pour toi ! Bas les pattes, beau masque ! C’est bon.



Remonter