PUB





TOUCHES:

Montée Précipite 3, Montée Précipite 3 jeux, Jeux de Montée Précipite 3 en ligne, Jeux de Montée Précipite 3 gratuits en ligne

? Quoi ? Quoi ? Laisse tomber. N’en parlons pas. Allez, quoi ? Que serait-on ? Pourquoi pas ce qu’on est, maintenant ? Ça t’arrange, non ? Ce fantasme. Quand tu mets quelqu’un sur un piédestal ou de côté, tu penses que c’est un compliment ? C’est tout le contraire ! Tu sais pourquoi ? Je ne suis pas ce fantasme. Je suis mieux que ça. Je suis réelle. Je suis mariée. J’ai eu un bébé, puis un autre. Et un troisième en cours. Et tu penses que je voulais Hector pour couper le cordon ? Non, car Hector aurait vomi. Et se serait évanoui. Tu es faible, émotionnellement faible T’es vraiment jeux un psychiatre bizarre. Je jeux Que jeux ? J’essaie vraiment d’éviter les mots “tourne la page”. Mais, bon sang ! Tiens, oublie cette fille pendant, disons, douze ans ? Et rappelle-la au bon moment. Rien. Rien. Rien. Et puis, “Salut, je suis en Afrique.” “À lundi !” J’étais juste une case à cocher. Je t’ai aimé. Mais j’aime Alan maintenant. Et jeux peu importe qui tu penses aimer, ce n’est pas moi. On est en retard. . LA NOSTALGIE N’EST PLUS CE QU’ELLE ÉTAIT Avoir un salaire qui rendrait votre vieille mère fière de vous. Les chercheurs adorent nous raconter que l’argent ne fait pas le bonheur. Vous vous demandez sûrement combien ils gagnent. Dans ce monde, tout augmente et le bonheur jeux diminue. Oh mon Dieu ! Qui peut se souvenir de cet instant où, enfant, il a éprouvé le bonheur à l’état brut ? Cet instant de pure joie. Cet instant où tout, dans notre monde, à l’intérieur et en dehors, allait bien. Tout allait bien. Voilà qu’on devient une bande d’adultes et tout va mal ! Tout le temps ! C’est comme si on cherchait à le récupérer. Et plus on se soucie de notre bonheur, plus il nous évite ! En fait, c’est seulement quand on est occupé jeux Vous voyez ! On est concentré, inspiré, on communique, on découvre, on apprend, on danse, bon sang ! C’est alors qu’on éprouve le bonheur comme un effet secondaire. Oh non. On ne devrait pas tant se soucier de la recherche du bonheur, mais plutôt du bonheur de la recherche. Comment mesurer le bonheur ? Les émotions sont comme des couleurs. Elles ont été dures à expliquer. Mais plus maintenant ! Eh non ! Ceux qui lisent le karma, écartez-vous ! Ceci, c’est de la science ! Une frontière du savoir, nouvelle, mais qui promet. Tomographie fonctionnelle d’impédance électrique par réponse provoquée. Ou le “Voyeur”. Mon accès aux confins mystérieux des émotions humaines. Des émotions qu’on peut enfin séparer, spécifier et quantifier en unités concrètes. Ce sujet est japonais. Regardez tout cet orange vif, autour de la zone du bonheur, frôlant l’extase. Comme si le cerveau souriait. La raison ? Un demi-litre de saké. Ici, le même monsieur, onze heures plus tard. La couleur du triste désespoir, frôlant le suicide. Aussi connu comme une atroce gueule de bois. Je vous le demande : cela en vaut-il la peine ? Merci. Toi d’abord, Agnes. Non. Si, nous avons un accord. On y va ! Dans la cabine, avec le casque. Imagine-toi dans trois situations : une qui te rend heureuse, une triste et une qui t’effraie. Utilise tes souvenirs



Remonter