PUB





TOUCHES:

Mignonne Bébé Ariel Douche Plaisir, Mignonne Bébé Ariel Douche Plaisir jeux, Jeux de Mignonne Bébé Ariel Douche Plaisir en ligne, Jeux de Mignonne Bébé Ariel Douche Plaisir gratuits en ligne

On l’ouvre et moi, je lui masse le coeur. Je tiens son coeur dans mes mains et je pompe. Cet horrible accident sur l’autoroute a fait un tas de blessés. Bref, ce type, dont je pompe le coeur… ses yeux s’ouvrent… il me regarde, il regarde son coeur et il dit : “Vous tenez mon coeur.” Où as-tu dit ? ” Oui, effectivement. ” Un anesthésiste a failli tourner de l’oeil. Ça s’est passé il y a quinze jours. Et aujourd’hui, quand j’ai pris mon service… j’ai reçu une boîte de chocolats… en forme de coeur. C’est pas une belle histoire ? Extra. Non, ça, c’est extra. Ce qui est angoissant… c’est que tout ça était tapi dans mon placard ! Merci beaucoup d’emmener les petits. On a rendez-vous ! Ce soir ! Je suis en avance ? Je goûtais la cuisine de Daniel. C’est bon. Vous en voulez ? J’en ai pour une seconde. Salut. Vous êtes médecin ? C’est exact. Je crois que vous êtes pilote ? Oui, c’est exact. Médecin, pilote. ! Claire, ça va ? Oui, j’ai une cascade dans ma penderie. Nat, va chercher la cocotte. Une sacrée fuite ! C’est rien, un trou dans le toit. Rien ? On remet ça à un autre soir. Tu as des marteaux, des bardeaux ? J’ai un marteau. Je peux vous aider ? J’irai à la quincaillerie demain, sinon, Je réparerai ça en cinq sec. Allez dîner, vous deux. Dehors ! Vous allez être en retard. Attendez ! C’est Fred qui paie. Neuf heures ! Je meurs de faim. Amusez-vous bien ! Il ne s’agit pas de pièces détachées ! Vous avez une explication ? Je me suis trompé. Si les médias s’en mêlent, vous serez responsable. On n’en arrivera pas là. Je fais le nécessaire. Vous désirez ? J’aimerais m’asseoir un instant, si c’est possible. Je peux te poser une question ? Vas-y Tu te rappelles la fille, à la biblio ? Cette fille… Alice. Elle est vraiment sympa. Et en plus, elle est mignonne. Et ta question ? Félix dit qu’il faut que je la rende jalouse. Son frère fait ça avec les filles. Tu ne crois pas que tu es un peu jeune… Intéresse-toi à autre chose. J’ai dix ans ! Elle me plait bien. Si j’étais toi… je n’y penserais plus. Oublie-la. Fais-moi confiance. Ça va ? Merci d’avoir risqué ta vie pour mes sous-vêtements. J’ai perdu l’équilibre, c’est tout. Tu ne veux pas en parler à John ? C’est un très bon médecin. Il a l’air sympa. C’est le type le plus sympa que je connaisse. Ça, c’est formidable. Tu aimes ? Qui n’aime pas Billie Holiday ? Tu n’es pas obligée de mettre ça. Nat dort. Les collègues m’ont offert ce lecteur de CD pour mon anniversaire. Les vieux disques sont mieux, tu ne trouves pas ? Il y a un équaliseur mais je ne sais pas quel bouton c’est. Elle est incroyable, hein ? Je sais ce que tu ressens. Je suis désolé. Je sais. Je vais travailler. Nat, réveille-toi. Qu’y a-t-il ? Je me suis trompé. A propos d’Alice. Je t’ai dit de laisser tomber. J’ai tout faux. Alors quoi ? Tu voulais savoir ce que tu dois faire ? Il faut le lui dire. La toute prochaine fois que tu la verras… quand ton coeur s’emballera, et que tu auras le trac… tu vois ? Laisse-toi aller. Comment ça ? Laisse-toi aller. Dis-lui ce que tu ressens. C’est dur, mais fais-le.



Remonter