PUB





TOUCHES:

Meilleur Thé, Meilleur Thé jeux, Jeux de Meilleur Thé en ligne, Jeux de Meilleur Thé gratuits en ligne

jeux mais où vous voulez vraiment apprendre à connaître quelqu’un profondément. Un amour où vous acceptez les personnes comme elles sont jeux Et pas comme vous voudriez qu’elles soient. Tel est le concept de l’amour. Mon nom est André. Je suis né et j’ai grandi à Paris. L’allemand n’est pas ma langue maternelle. Ce qui caractérise mon enfance, c’est que mes parents ne m’ont jamais envoyé à l’école. Ils ne m’ont pas non plus enseigné. Je raconte l’histoire d’une enfance heureuse sans école jeux Parce que je veux montrer qu’il y a d’autres possibilités. J’ai toujours été intéressé par les choses que je rencontrais dans ma vie jeux Et je pouvais toujours tranquillement m’y consacrer. A trois ans j’ai ouvert un livre et j’ai dit à mes parents jeux Que je voyais des coquetiers et des œufs. Ils ont été très étonnés puis ils ont vu que je montrai les lettres C et O. Ils m’ont expliqué ce que les lettres étaient, et je voulais savoir comment elles sonnaient. En peu de temps Je savais toutes les lettres jeux Et je fus capable de déchiffrer des mots entiers. J’avais quatre, cinq, six, sept ans et je ne savais toujours pas lire couramment. Et mes parents ne se sont jamais inquiétés. Personne ne pensait: “Maintenant, il devrait savoir lire.” Je n’ai jamais eu peur des examens, parce que je n’ai jamais passé d’examens. Je n’ai jamais révisé pour un examen. Je ne m’y suis jamais inscrit. Je n’ai jamais eu à faire mes preuves. -C’est mieux là question accroche ? -Ca dérape un peu moins maintenant. -Surtout là où tu as mis de l’huile. -Là tu la transportes, c’est bon.. -Est-ce que tu vois le nuage, ou pas ? -Pour l’instant non parce que je ne suis pas du tout jeux Il faut que tu te mettes absolument là où tu vois, il ne faut absolument pas travailler à l’aveugle. C’est tout, il ne faut pas travailler à l’aveugle du tout. L’apprentissage était dans ma vie quotidienne quelquechose qui surgissait du hasard Je démonté mon train électrique en petites pièces. Je voulais savoir comment fonctionnait un électro-aimant. Et dans l’encyclopédie de maman il y avait des choses que je voulais lire. ce qui a contribué à mes progrès en lecture. La première fois que j’ai entendu dire que j’avais le syndrome de Down J’avais six ou sept ans. Un professeur, Don Miguel Garcia Valero jeux A dit dans le bureau du directeur: Sais-tu que tu as le syndrome de Down? Sans réfléchir, j’ai dit que oui. Bien que je n’en avait aucune idée. Il a commencé à parler de la génétique. Les gènes, les paires de chromosomes jeux Je ne comprenais rien. Je savais que je ne comprenais pas, alors je demandai : Don Miguel, suis-je idiot ? Il a dit non. Quand j’ai demandé à Don Miguel, Puis-je rester ici à l’école? Il a dit oui. J’avais une troisième question: Pourrais-je rester avec mes amis ? Mais bien sûr, a-t’il dit. C’étaient mes trois questions. Et c’est ainsi que j’ai découvert que j’avais le syndrome de Down. A partir de ce moment jeux Tout est allé très vite. C’était très excitant. Ce fut mon point de départ. Vous devez croire que cela marche. Dans les années cinquante,



Remonter