PUB





TOUCHES:

Meilleur Roue ongles Toe 2, Meilleur Roue ongles Toe 2 jeux, Jeux de Meilleur Roue ongles Toe 2 en ligne, Jeux de Meilleur Roue ongles Toe 2 gratuits en ligne

sans souci. Mais on ne le trouve qu’en arrêtant de chercher. Comment on arrête de chercher ? Apprécions simplement cet instant. D’accord. Bonjour. Salut. Tu t’es bien amusé ? La fête était cool. Qu’est-ce que tu fais ici, Utah ? Comment ça ? Je me souviens de toi. De ta réputation. Plus de couilles que de talent. Certains pensent que c’est pour ça que tu étais si bon. Car la peur te faisait défaut. Mais ce que j’ai vu sur cette vague, hier, c’était différent. C’est le respect qui te faisait défaut. Aucune connexion. Aucune beauté. Peut-être que j’ai un but. Comme toi. Comme moi ? Quel est mon but, d’après toi ? Les Huit. C’est un mythe. Mais la vraie question est la suivante : qu’est-ce que tu recherches ? C’était une soirée de folie. Je te remercie. Il y a forcément anguille sous roche. Tout ce que j’ai vu, c’est le fond de mon verre. Et un joli petit cul. Et toi ? Ce bateau est bourré de types qui veulent faire les Huit, c’est tout. Tu as des preuves qui les relient à notre enquête ? Tu as que dalle. Je t’emmène à l’aéroport. Non. Tu prends l’avion. Non, hier soir, sur le bateau, ils parlaient d’un truc qu’ils feraient à Paris ce soir. Il faut que j’aille voir. Je t’aime bien, petit, mais si tu veux garder l’affaire, il va me falloir des preuves. Compris. Pardon. La gare ? Quoi ? Merci. Laisse-le entrer. Ce ne sera pas la première fois qu’il fait une connerie. Le monde est petit. Qu’est-ce qu’il fiche ici ? Je lui ai dit de venir. Vraiment ? Oui. Il m’a dit qu’il avait un but. C’est le meilleur endroit pour l’atteindre. D’accord, dans ce cas. Bienvenue. Je suis juste venu voir l’ambiance, mec. Tu la vois. Lâchez-le. Voilà, laisse-toi aller. Je crois savoir ce que je cherche. Tu sais que dalle. Je pars ce soir nous trouver une montagne, et peut-être même une piste. Combien de temps ça te prendra ? Peut-être une semaine. Bonne chance, mon frère. Un instant, je reviens. Pas dégueu. Il y a certains points sur lesquels je suis intransigeant. Oui, j’ai l’impression que tu ne transiges pas sur grand-chose. J’essaie. Mais le monde est pourri, et je dois y vivre malgré tout. Et donc, tu vis à l’écart de la société ? Non. On vit dans la société. Mais on crée nos propres règles. Quelles règles ? Tu ne peux pas comprendre. On change la donne. On redistribue. Dès que ton pote s’est tué en te suivant, tu as tout plaqué. Tu as laissé tomber à cause de ce qu’un autre avait fait. Tu vendais des boissons énergétiques ? D’accord. Qui suis-je pour te condamner ? Mais tu as laissé un autre déterminer la direction qu’a prise ta vie. Ça, je le condamne. Donc, toi, tu as tout compris, et tant pis pour tous ceux qui essaient ? C’est ça ? L’épreuve d’Ozaki. La Vie du Vent. Tu as quelque chose de prévu ? On n’a aucune preuve. Je le renvoie sans doute demain matin. Un instant. Merde. J’EN SUIS Changement de programme. Bodhi pense que tu as du potentiel. Pas moi. On décolle pour les Alpes à l’aube. Tu en es ? La rando dure combien de temps ? Tout dépend de ta vitesse, mec. On a encore de la route, mon pote. Voilà le sommet. m, rien que du



Remonter