PUB





TOUCHES:

Meilleur Descente, Meilleur Descente jeux, Jeux de Meilleur Descente en ligne, Jeux de Meilleur Descente gratuits en ligne

Tu en es responsable ! En quoi es-tu différent des autres rois ? Mais il s’agit de Zhao. Zhao est un cas différent. Tu m’avais promis Jeux de protéger tous les peuples sous les Cieux. Regarde mon visage. Tu te souviens maintenant ? Zhao est différent ! Le peuple de Zhao a persécuté mon père et insulté ma mère. Il a fait de moi un gardien de troupeau. Mais ta mère est de Zhao. Tant de gens de Zhao t’ont aidé dans des moments difficiles. Ton propre nom était Zhao Zheng. Votre Majesté Jeux vous ne pouvez pas régner sur tout ce qui est sous les Cieux Jeux tant que votre coeur abrite de la haine. Le roi de tout ce qui est sous les Cieux doit aimer tous les gens sous les Cieux. Quel que soit leur royaume d’origine Jeux ils sont tes sujets. Le Roi de Zhao a donné l’ordre de tuer tous les enfants de Zhao. Va sauver les enfants de Zhao. Si tu les sauves Jeux tu te feras aimer du peuple de Zhao Jeux et de tous les peuples sous les Cieux. Peux-tu me le promettre ? Je te le promets. Je te le promets. Dame Zhao, je ne te laisserai plus partir. Plus jamais. Je suis de Zhao. Je ne supporte pas de voir les troupes de Qin détruire ma patrie. C’est un campement militaire, Madame Jeux mais le Prince n’a pas pris ce chemin en arrivant. Le Prince a dû battre en retraite. Nous devons aller droit à la capitale. Les enfants Jeux le moment est venu. Les enfants ! Sautez ! Sautez ! Va vite, mon enfant ! Va vite ! Zhao ne se rendra jamais ! Général Wang. Présent. Est-ce que ce sont les derniers enfants de Zhao ? Oui. Relâchez-les. Oui. Prends ceci. Général Wang. Présent. Quand mon père et moi sommes rentrés à Qin Jeux le Roi de Zhao a envoyé des soldats pour nous tuer. Il avait peur que je me venge. A cet instant, j’ai peur moi aussi. Je comprends. Réveillez-vous, réveillez-vous ! Par ici, Madame ! Encore plus de cadavres ! Non ! C’est l’oeuvre des soldats Qin. Ils ont enterré tous ces enfants vivants. Madame, ça ne va pas ? Maudit Ying Zheng. Maudit sois-tu, Ying Zheng ! Tu es malade. Tu dors depuis cinq jours. Si longtemps ? Tu es morte, mais tu es revenue à la vie. Mais je ne veux pas vivre. Je veux rentrer à Zhao. Je veux mourir avec ces enfants. Je sais. Votre Majesté, on a retrouvé le Général Fan à Yan. Ordonne à Yan de nous livrer la tête du traître. Votre Majesté– Tais-toi ! La Reine mère se meurt. Mère. Mère. Enfin te voilà. Je viens de rentrer de Zhao. J’ai tué tous nos ennemis. Nous sommes vengés. Maudit sois-tu ! Je dois te dire. Le Roi de Qin et moi avons eu l’idée Jeux d’envoyer un assassin à Qin. J’étais alors Jeux sa maîtresse– nous avions grandi ensemble. Quand nous étions jeunes Jeux mon père était toujours ivre. Souvent Ying Zheng le portait jusque chez nous. C’était un lourd fardeau pour un petit garçon. Il prenait bien soin de sa mère aussi. Tout le monde l’aimait bien. Il était si bon. Aujourd’hui Jeux c’est un tueur impitoyable. Ying Zheng sait tout. Il sera prêt. Si tu y vas– Je ne le laisserai plus tuer d’enfants. Plus jamais. Penses-tu que je peux affronter le Roi de Qin ? Oui, mais il te faut une chose de plus pour ton voyage.



Remonter