PUB





TOUCHES:

Mario Rapide Camion, Mario Rapide Camion jeux, Jeux de Mario Rapide Camion en ligne, Jeux de Mario Rapide Camion gratuits en ligne

à danser. Et moi, je ne danse jamais. Je I’ai donc envoyé paître, puis je suis allé dans ma voiture. Il commençait à faire frisquet, et ce même garçon est arrivé, m’a vu dans la voiture et s’est approché de moi. Je lui ai dit de s’asseoir à côté de moi parce qu’il faisait froid. On s’est mis à parler. Et je I’ai ramené chez moi. C’était James, mon ami James. Il avait des problèmes avec son coloc. Je lui ai proposé de rester chez moi, et à I’époque, je vivais dans un studio jeux Et il n’en est jamais reparti jeux Il est resté. Et on n’avait qu’un lit, et il a dormi dans mon lit. A cette époque, je faisais beaucoup jeux d’autoportraits, des photos. Alors j’ai dit: “Je voudrais prendre des photos de toi. ” Et il m’a dit jeux Il est devenu un peu jeux étrange. J’ai demandé ce qui n’allait pas. “Je sais pas jeux Mais tu vois, j’ai jeux “J’ai eu la polio, enfant. “Et j’ai une jambe difforme. ” Donc on a fait des photos en cachant cela, et même sur les vidéos, vous ne devineriez jamais. Quand on allait à la plage, il savait dissimuler cela avec une serviette jeux Il savait vraiment bien s’y prendre, la plupart n’y voyaient que du feu. C’était quelque chose de si jeux de si affreux dans sa tête. Il n’est jamais parvenu à I’accepter. Je me souviens que même avant sa mort jeux il a regardé sa jambe: “Je déteste cette jambe, je la déteste!” Ça a été ma manière à moi d’essayer quand il a emménagé de lui apporter un peu de soutien jeux pour qu’il ne croie pas que du coup, il me déplairait. Ces choses-Ià ne me dérangent pas. Je suis resté avec lui pendant à peu près ans. On a passé jeux C’est ce qu’il a dit, un jour: “Tu sais ce que c’est, aujourd’hui?” “C’est notre e anniversaire de mariage. ” Et après, il est tombé malade, et il s’est battu trop longtemps. Il adorait la vie, c’est ce que j’aimais chez lui. Il avait cette exubérance jeux Il aimait acheter pour offrir. A une période, il a été paralysé, et je devais le transporter en fauteuil roulant, je devais I’emmener à I’hôpital. Puis, il n’a cessé d’avoir des maladies, et un jour, il a dit jeux “Je ne prendrai plus de jeux ” Je me souviens du jour oû on est allés chez son médecin. Elle a dit jeux “Bien, James jeux “on va vous laisser partir jeux ” Je ne sais pas combien de temps après jeux La même semaine peut-être jeux Un matin, quand il m’a dit: “Tu peux me faire un gâteau?” Je savais ce que ça voulait dire jeux parce qu’il m’avait déjà dit: “Je me suiciderai un jour. ” Je ne I’avais jamais cru. Ils disent tous “Je me suiciderai”, et puis jeux Mais il avait pris sa décision, et il a dit qu’il avait déjà mis de côté jeux On avait déjà bouteilles de morphine. Je suis allé dans la cuisine Je suis allé dans la cuisine pour faire le gâteau, – j’ai jamais aimé les préparations instantanées – et donc je I’ai fait. J’étais abasourdi. Il était dans sa petite chambre, il attendait que j’apporte le gâteau. J’ai fait un gâteau à la vanille, et un gâteau au chocolat. Parce qu’il aimait le mélange entre les deux gâteaux jeux Et puis, je lui ai apporté le truc jeux Il a pris la bouteille.



Remonter