PUB





TOUCHES:

Mario Mar Adventure 2, Mario Mar Adventure 2 jeux, Jeux de Mario Mar Adventure 2 en ligne, Jeux de Mario Mar Adventure 2 gratuits en ligne

Mario Mar Adventure 2 Quand je regarde la télé, il dort. Sur ma jambe. C’est vrai ? Direct. Allez. Je reviens. Chien fou, par ici. Beau chien. Merci du compliment. Ouais, il est beau, ce chien. Oublie pas de le nourrir. Je cherche l’hôpital. Faites demitour et, au bout, prenez à droite, c’est indiqué. Merci. Promis. Demain, on va au parc. C’est la course, aujourd’hui. Je reviens vite. Salut, ça va ? Je peux entrer ? Il fait froid. Merci bien. La vache. Je peux vous être utile ? Ouais. Il est où ? De quoi vous parlez ? Du chien. Il est dans la cuisine ? À la cave ? Je vous remets. Au parc, l’autre jour, vous m’avez complimenté sur mon chien. En fait, c’est pas ton chien. Si, c’est mon chien. Ah ouais ? Tu l’as enregistré ? D’après la loi, faut un permis. Et la puce ? Pardon ? Une puce électronique. Implantée dans le chien. Le clebs disparaît, un véto le récupère, le scanne et, paf, les coordonnées du proprio. Le proprio, lui, il trimballe un bout de papier jeux avec le numéro de la puce. Regarde. C’est mon chien. Non, c’est mon chien. Tu l’as battu. Je dirai au flic que c’était toi. Qu’estce que tu veux ? Il fait soleil, non ? Mais on sait jamais, hein ‘? Pourquoi tu me demandes pas ? T’es la seule personne à pas m’avoir demandé tout de suite. Ça te regarde. Tu me diras quand tu voudras, ou pas. C’est moi qui me suis fait ça. J’étais défoncée. Tu t’es fait ça ? Avec un jeux économe. Un économe ? Un épluchelégumes. Aïe, oui, je vois très bien. J’étais quelqu’un d’autre, à l’époque. Je m’aimais pas beaucoup. Et tu t’aimes, maintenant? Monsieur, les chiens sont interdits. Le chien s’en va et vous avec. Et je suis sûr que des mecs me suivent. Personne te suit. Si. Je t’ai parlé de l’automobiliste. Il t’a demandé son chemin. C’était sa façon de demander, de me regarder. Je suis pas débile, merde. Et toi ? Le gars au parapluie ? Lui, il s’intéresse au chien. Le chien ? Qu’estce que t’en sais ? C’est peutêtre du baratin. Ils peuvent pas les remettre bien, ça exigerait un peu de courtoisie. Prends une benne à ordures, Marv. “Prends une benne à ordures, Marv” ! Une benne à ordures. Bien sûr. Tu te rappelles que je suis plus proprio ? C’est pas ton bar que Chovka a pris. C’était il y a ans. Non, ans et demi ! D’accord. ans et demi. Dottie voudrait qu’on voyage en Europe. Je suis devenu un mec qui va en Europe avec sa sœur. Qui circule en bus touristique, appareil photo autour du cou comme un gros blaireau. Quoi ? Faut que tu voies ça, Marv. Non, je crois pas. Faut rien du tout. Je bouge pas. Je bouge pas d’un iota. Tu devrais vraiment jeter un œil. J’ai pas besoin de voir l’Europe, j’ai pas besoin de voir Dottie ni le contenu de ce sac de merde. Ah, putain ! Faut en faire quelque chose. De l’argent ou de ce jeux truc ? Je te parie que ça, c’est ce qu’on nous a volé. Pourquoi nous le rendre ? Pour qu’on leur rende. C’est clairement ce qu’ils attendent. On dirait que t’emballes un rôti. Comme si c’était un geste familier. Tu gamberges pas sur la montre ? Pas du tout. Moi, si. Salut, vous pouvez me faire un panaché ? On est fermés. C’était pas fermé à clé.



Remonter