PUB





TOUCHES:

Jeux de Mario Ei Lieferung Temps en ligne, Le meilleur et le beau jeu gratuits en ligne

Sois raisonnable. Il y a assez de travail à terre. Personne n’en meurt. Ah non, pas ça. Je sais plus combien de fois je l’ai dit aux autres. Rien d’autre ne m’intéresse, ce que je veux, c’est voler. Et je suis en pleine santé, tu vois? Calme-toi, mon petit Andréi. Une mine superbe, il a encore rajeuni, non ?. Ce petit séjour ici vous profite, oui. Vous avez repris des couleurs Vous nous manquez tellement! Au débutj‘ai eu du mal. Et puis je m’y suis fait. J’ai réfléchi, j’ai compris qu’il est vain de s‘agiter, de crier à l’abus. On fait ça par pur égoïsme. Pas si fort, tu vas l’étourdir comme ça Il faut bien qu’elle s’habitue. Grand-père est un pilote malgré tout. Des as auxquels je ne venais pas à la cheville ont dû raccrocher. Et il y en aura bien d’autres après moi. Finie la vie de bohème. Le temps est venu de redescendre sur terre J’ai du nouveau, savez-vous. On va se marier. Capitulation sur toute la ligne. Sauf que je peux encore changer d’avis. Souhaitons-lui d’avoir cette chance. On lui trouvera mari plus convenable. Des comme lui, ça court encore après la cinquantaine. Encore dix ans à le surveiller! Je m’en charge. Tu dis que tu te maries? Il faudrait fêter ça. Et qu’est-ce que j’ai là? Sans blague! Arrive. Ça, je comprends! Eh bien, mon cher commandant Que tous vos souhaits se réalisent. A la vôtre! Ce que c’est fort. On dirait des gouttes de sang. T’inquiète pas, les bouvreuils nettoieront tout. Mesdames et messieurs, bienvenue à bord de notre airbus. Le commandant Valentin Nénarokov, Walter Granate ! Pas d’histoires ! Suis-moi ! Allez, suis-moi. Qu’est-ce qui se passe ? Un voleur ! II s’est échappé. Il avait un imperméable jaune. Alors il sera facile à repérer. La crapule ! Francesca ! Walter, où étais-tu ? J’ai téléphoné à l’hôtel. Embrasse-moi ! Je te dis de m’embrasser ! Mais qu’est-ce qui arrive ? On se reverra bientôt, je ne vais pas en Amérique. Embrasse-moi, je te dis. Reste tranquille ! La police m’a reconnu. Attention ! Attention ! Second convoi pour les rizières ! Voie ! Maintenant notre train, à nous, vient de filer.



Remonter