PUB





TOUCHES:

Mafia Escapade, Mafia Escapade jeux, Jeux de Mafia Escapade en ligne, Jeux de Mafia Escapade gratuits en ligne

petit Dans les yeux d’une femme J’ai senti le tonnerre D’un million de tambours Qui frappaient dans mon âme Et mon coeur s’est ouvert Au plaisir de l’amour Aimer C’est plus fort que l’envie de vivre Plus fort que l’envie d’être libre Plus fort que l’alcool qui m’enivre Aimer C’est le prisonnier qu’on délivre C’est la force de vouloir te suivre C’est plus fort que l’envie de vivre Je ne l’aurais jamais cru Celui qui m’aurait dit Qu’elle existait vraiment Que je donnerais ma vie Pour l’entendre me dire Je t’aime Don Juan Que je vendrais mon âme A celui qui la veut Que j’accepterais tout Pour les yeux d’une femme Je serais même heureux De me mettre à genoux Aimer C’est plus fort que l’envie de vivre Plus fort que l’envie d’être libre Plus fort que l’alcool qui m’enivre Aimer C’est le prisonnier qu’on délivre C’est la force de vouloir te suivre C’est plus fort que l’envie de vivre Et je l’aime, je l’aime fort, Je l’aime trop Oh, je l’aime, j’ai son nom Gravé sur ma peau Je l’aime, je l’aime… Aimer C’est plus fort que l’envie de vivre Plus fort que l’envie d’être libre Plus fort que l’alcool qui m’enivre Aimer C’est le prisonnier qu’on délivre C’est la force de vouloir te suivre C’est plus fort que l’envie de vivre Aimer [Raphaël] Quand j’ai envie de briser mes chaînes Et déchirer mes habits de soldat Sous les vents froids d’une morne plaine Combien de nous sont morts déjà Quand tous nos chants ne sont que prières Et que nos jeux sont des combats Quand de nos vies on sème la terre Qui sait ce qu’il y poussera Je n’écris pas une lettre d’amour Je n’écris pas mes mots sur du velours C’est du sang des soldats L’encre que tu liras Je n’écris pas combien je t’aime encore Et tous mes pleurs la nuit quand je m’endors C’est des larmes de moi L’encre que tu liras Quand j’ai envie de tout foutre en l’air De me sauver pour courir vers toi Je me souviens du cri de mes frères Combien d’entre eux sont morts déjà Je n’écris pas une lettre d’amour Je n’écris pas mes mots sur du velours C’est du sang des soldats L’encre que tu liras Je n’écris pas combien je t’aime encore Et tous mes pleurs la nuit quand je m’endors C’est des larmes de moi L’encre que tu liras Ce soir j’essaie une autre prière Pas à genoux mais couché par terre Je ne sais pas pourquoi j’ai tellement froid J’ai une tache sur ma chemise je crois Je n’écris pas une lettre d’amour Je n’écris pas mes mots sur du velours C’est du sang des soldats L’encre que tu liras Je n’écris pas combien je t’aime encore Et tous mes pleurs la nuit quand je m’endors C’est des larmes de moi L’encre que tu liras Je n’écris pas une lettre d’amour Je n’écris pas mes mots sur du velours C’est du sang des soldats L’encre que tu liras Je n’écris pas combien je t’aime encore Et tous mes pleurs la nuit quand je m’endors C’est des larmes de moi L’encre que tu liras L’encre que tu liras Séville se lève avec un nouveau jour Séville se réveille au son de l’amour Séville la ville de violence et de vice Séville aujourd’hui retrouve son fils Les amoureux de Séville Ils sont si beaux quand on les voit Quand ils
Contrôle: touches Fléchées.



Remonter