PUB





TOUCHES:

Le Train De Perdre De L’Aventure, Le Train De Perdre De L’Aventure jeux, Jeux de Le Train De Perdre De L’Aventure en ligne, Jeux de Le Train De Perdre De L’Aventure gratuits en ligne

Je ne sais rien sur vous. Bon jeux Je travaille pour Booz Allen Hamilton, un sous-traitant pour la Défense. Je suis “prêté” à la NSA, si on veut. Ce n’est pas Booz Allen qui me donne du travail. Tout vient de la NSA. Et votre nom ? Pardon ! Je m’appelle Edward Snowden. On m’appelle Ed. Edward Joseph Snowden. S-N jeux jeux O-W-D-E-N. Et d’où êtes-vous ? Je suis né en Caroline du Nord. À Elizabeth City, une petite ville, où il y a un poste de garde-côte. Je viens d’une famille de militaires. Mais j’ai grandi dans la région de Fort Meade, dans le Maryland. Et votre famille ? Quelles sont les conséquences de tout ça pour elle ? C’est l’aspect le plus difficile pour moi. Ma famille ignore tout de mes activités. Je ne serai pas en mesure de conserver les liens familiaux que j’ai eus toute ma vie. Il y a trop de risques que mes proches soient associés à tout ça. Je vous laisse choisir ce que vous publierez là-dessus. Je m’en remets à votre sens des responsabilités. Mais plus je resterai proche de ma famille, plus elle subira de pressions. J’évite d’en parler, alors ? Nous ferons évidemment notre possible pour ne pas les évoquer. Entendu. Pardon, mais est-ce qu’on pourrait passer aux documents et revenir là-dessus après ? Il me faut quoi ? Une adresse électronique ? Une fois que le message est crypté, vous pouvez l’envoyer à partir de n’importe quelle adresse. Ce qui compte, c’est d’encapsuler tout ça de façon à ce que ça ne puisse pas être décrypté ni lu en transit ou aux points de départ ou d’arrivée. Mais ces documents vont tous être publics d’ici ou heures jeux Il faut prendre l’habitude de le faire pour tout. Ça semble difficile, mais c’est tout simple, en fait. OK. Montrez-moi comment jeux Faites voir le dossier où se trouvent les documents. De combien de documents parliez-vous ? Sept. Pendant ce temps, on peut peut-être jeux Oui, allez-y ! De combien de documents s’agit-il ? Quand le Guardian a couvert Wikileaks, les informaticiens ont fait en sorte de rendre les documents accessibles au public. Est-ce que la même chose serait possible ? Ce serait l’idéal. Mais certains de ces documents sont classifiés à raison, car ils pourraient causer du tort à des personnes ou méthodes. J’ai les compétences techniques nécessaires pour les protéger. On pourrait me tirer dessus, me torturer, je ne pourrais pas donner le mot de passe, même si je le voulais. J’ai les connaissances nécessaires pour le faire. Je pense que certains journalistes en seraient capables, mais d’autres non. La question qui se pose alors est : une organisation peut-elle contrôler ces informations de cette façon sans risquer qu’il y ait des fuites ? Je suis d’accord avec le principe : je ne veux pas être celui qui décidera de ce qu’on doit publier ou pas. C’est pour cela qu’au lieu de publier tout ça moi-même, ou de les rendre publiques, je préfère passer par des journalistes. De cette façon, mes opinions personnelles, qui sont assez arrêtées, n’entrent pas en ligne de compte et l’intérêt du public est représenté de façon plus responsable. Étant donné votre familiarité



Remonter