TOUCHES:

Le Temps De Stationnement Aventure, Le Temps De Stationnement Aventure jeux, Jeux de Le Temps De Stationnement Aventure en ligne, Jeux de Le Temps De Stationnement Aventure gratuits en ligne

Cet homme n’aurait pas dû les envoyer franchir la barre avec un temps pareil. Peut-être qu’ils feront demi-tour. Peut-être qu’ils se perdront. Sans pouvoir sortir. Vous connaissez Bernie, pas vrai ? Vous savez qu’il n’est pas du genre à se perdre. Vous savez qu’il suit les règles. Oui, on le sait. On se prépare à descendre sur la jetée. Voir si on peut leur prêter main-forte. Vous êtes la bienvenue. Miriam. Miriam ! Miriam, reviens. Miriam ! Excusez-moi, êtes-vous le commandant Cluff ? Qui êtes-vous ? Miriam Penttinen, la copine de Bernie Webber. Faites revenir Bernie. Il est venu me parler de vous. Vous savez ce qu’il allait me demander ? Votre permission pour m’épouser. C’est entre vous, lui et votre Dieu. Ce n’est qu’une formalité. Il peut vous épouser s’il le veut. Ne le sait-il pas ? Ne restez pas ici, mademoiselle. C’est Bernie. La barre de Chatham est droit devant. À vous. , ici la station Chatham. Suivez les directives, dirigez-vous vers la poupe du Pendleton. Je n’ai pas compris, station Chatham. Conditions dangereuses. Vous nous donnez votre permission et vous l’envoyez mourir en mer ? Pardon ? Gouthro, sortez-la d’ici. Monsieur, les vents sont passés de à nœuds depuis le premier appel. D’ici une heure, ce sera comme un ouragan. Gouthro, il a reçu des ordres. Sortez-la d’ici et allez vous coucher. Vous êtes trop malade pour être ici. , ici la station Chatham, franchissez la barre. Je répète, franchissez la barre. Ensuite, cap plein sud. Le radar est intermittent, mais il indique un point à près de km à l’est de la pointe Monomoy, déplacement sud. À vous. Station Chatham, ici le . Bien reçu. J’ai entendu ce que tout le monde raconte. Vous ne savez pas ce que vous faites. Je vous demande pardon ? C’est peut-être parce que vous n’êtes pas d’ici. Vous ignorez ce qui se passe là-bas. Et que savez-vous sur ce qui se passe là-bas ? Je vous en prie, faites-les revenir. Comment allez-vous faire quand vous serez mariée à un garde-côte ? Je vous en prie, faites-les revenir. Vous allez accourir effrayée, chaque fois qu’il sortira en mer ? Faites-les revenir. Vous n’avez rien à faire ici. Je vous en prie, faites-les revenir. Sortez d’ici ! Fichez le camp de ma station ! Rentrez chez vous, là où vous devez être. Faites-les revenir. Sortez de ma station ! Le haut-fond est derrière nous. On peut tenter un virage serré, si les chaînes tiennent le coup. Ça pourrait nous faire chavirer. Continue, mon gars. Restez à l’écart, les gars ! Si les manilles cèdent et les chaînes se rompent, ça vous déchirera ! C’est parti. Ça l’a fait bouger ! Oui ! Tu entends ? Ça y est, on est à la barre. Plus que quelques minutes, les gars. Quand j’étais un petit garçon Ma mère m’a raconté Avec moi ! Hissons les voiles Hissons les voiles Il faut lever les voiles, Joe Ma première femme était Yankee Grosse et feignasse aussi Avec moi ! Hissons les voiles Faut lever les voiles, Joe J’ai aimé une Irlandaise Cette dame s’est jouée de moi aussi Avec moi ! Hissons les voiles Faut lever les voiles, Joe Hissons les voiles Là-bas, il fera meilleur Avec moi



Remonter