PUB





TOUCHES:

Le but est de tirer sur Aventure, Le but est de tirer sur Aventure jeux, Jeux de Le but est de tirer sur Aventure en ligne, Jeux de Le but est de tirer sur Aventure gratuits en ligne

! Je ne le permettrai pas ! C’est le printemps, mon Père. Oui. Nous sommes le mai. Nous avons tout fait pour empêcher cela. Mais votre entêtement et arrogance ne nous laissent nul autre choix. Si vous continuez à cacher la vérité, si vous persistez dans votre hérésie, vous serez mise au bûcher. Jeanne, il est encore temps. Admettez que vos voix sont maléfiques. Elles vous ont menti comme vous nous avez menti. Non ! Elles ne me disent que la vérité ! Même si je ne comprends pas comment je serai sauvée, ni quelle sera ma victoire. Les voies de Dieu ne sont pas toujours les nôtres. Vous demandez donc le bûcher. Séparez mon corps de mon âme, mais je ne nierai pas mes voix. Et si je le faisais, je déclarerais ensuite que j’ai été forcée. J’ai demandé à mes voix si j’allais être brûlée. Et elles m’ont dit de me fier à Dieu. Demain, au cimetière de Saint-Ouen, nous tiendrons la dernière séance. Avec l’autorisation des médecins, nous y conduirons Jeanne et, si elle refuse à nouveau d’abjurer, nous la remettrons au bras séculier. J’ordonnerai au bourreau de se tenir prêt. Cette Jeanne qui est devant vous a fauté encore et encore, et commis crime sur crime. On n’avait jamais vu telle chose en France. C’est une sorcière. Une hérétique. Une dissidente. Son roi aussi est un hérétique, lui qui a cherché à reprendre son trône avec l’aide d’un tel apostat ! Nous vous avons amenée ici pour vous donner une dernière chance. Abjurez-vous vos dits et vos faits pour lesquels nous vous avons condamnée ? Au feu, la sorcière ! Je m’en remets à Dieu et au pape. Le pape est à Rome. Soumettez-vous à nous ! Sinon, nous vous livrerons au bourreau. Je me soumets à Dieu et au pape. Soumettez-vous à nous ou mourrez ! Abjurez et vous irez en prison d’Église. Si vous vous soumettez, vous irez en prison d’Eglise. Au feu ! Jeanne, il lit la sentence d’excommunication ! Abjurez ! Cela signifie sa mort ! Signez, Jeanne. Abjurez ! Abjurer, qu’est-ce que cela veut dire ? Cela veut dire vous soumettre à vos juges. Vous échapperez au feu et n’irez plus en prison anglaise. Mon cher Dieu. Abjurez ! Sauvez-vous, Jeanne ! Je vous soumets mes dits et mes faits. J’aime mieux abjurer que d’être brûlée. Elle se soumet ! À mort! Au feu ! Au feu ! Non, signez de votre nom. Silence ! La Pucelle a abjuré. Nous devons la recevoir en pénitence. Au nom du Seigneur, amen. Vous rentrez enfin dans le sein de notre mère l’Eglise et nous vous absolvons de l’excommunication. Mais pour que vous expiiez vos crimes et afin de s’assurer que vous ne retombiez en hérésie, nous vous condamnons à la prison perpétuelle, au pain de la douleur et à l’eau de l’affliction. Mon Père, menez-moi à la prison d’Eglise. Mettez-moi avec des femmes. Elle nous échappe. Vous nous avez trompés et avez trahi le roi. Ayez confiance, monseigneur. Je vous l’ai dit. Elle brûlera. Nous l’aurons bientôt. Nous vous donnerons un vêtement de femme, portez-le. Ne portez plus jamais des habits d’homme. J’obéirai. Non, je ne rentrerai plus ici ! On m’a promis la prison d’Église ! On m’a menti ! On m’a menti ! Mon Dieu



Remonter