PUB





TOUCHES:

Le Bureau 2, Le Bureau 2 jeux, Jeux de Le Bureau 2 en ligne, Jeux de Le Bureau 2 gratuits en ligne

Le Bureau 2 Qu’estce que tu fais ce soir ? C’est une invitation ? Oui. Tu aimes ces bottes, hein ? T’as pas vraiment besoin de ces bottes, tu sais. Tu bandes ? Oh oui. Non, pas du tout. T’es défoncé. C’est vrai. À chaque fois que je prends des médicaments, sauf de l’héroïne. Réveilletoi, McDonagh. J’ai parfois des problèmes à obtenir ce que je veux avec les ordonnances. Vraiment ? Oui. Mon dos me fait mal parfois. Je peux peutêtre te soulager de cette douleur. Absolument. Chéri, que veuxtu que je te fasse ? À ton dépôt des preuves, il y a sûrement de l’Ocytocine, de la Buprénorphine, ou du Dilaudid, que tu peux piquer en douce. Assuretoi de récupérer la copie du registre d’entrée. T’es qu’un con. Ça va être un peu plus compliqué que je ne le pensais. Tu plaisantes. La meilleure chose à faire est de plaider non coupable. Quand on connaîtra la date du procès, j’irai parler à l’agent qui l’a arrêtée. C’est pas ce que tu devais faire ? Je suis allé directement au lieutenant. Il est difficile. Ça va s’arranger. Ça va prendre plus de temps. Ceci remet en question le concept du “demipoint pour rien”, non ? T’es vraiment un spécimen, tu sais ? Tu prétends pouvoir résoudre un problème, et tu ne le fais pas. Bravo. Un point pour toi. Depuis le weekend dernier, tu me dois $. Tu ne crois pas que tu aurais dû faire un petit geste ? sur Louisiana contre Georgia. D’accord. Marché conclu. Depuis quand il est là ? minutes. Qui d’autre ? Sa petite amie. C’est tout ce qu’on sait. Que foutent ces iguanes sur ma table basse ? Ce ne sont pas des iguanes. Bien sûr que si. Ce ne sont pas des iguanes. C’est quoi, alors ? Des iguanes. Tout est prêt ? Le SWAT est au coin. Non. Non. Pas le SWAT. Qu’il reste où il est. Le capitaine a demandé qu’on se coordonne avec lui quand jeux Stevie, c’est vraiment ça que tu veux faire ? En référer au capitaine jeux C’est ce qu’il nous a demandé. Si on a besoin du SWAT, on les appelle. On y va. Qui d’autre est à l’intérieur ? Personne. On va pas revenir tous les jours. Revenir augmente les chances que l’enfant soit tué. Il n’y a personne. Il se cache làbas dans l’armoire. Vous restez tous avec elle. Armand. Sors. J’ai dit, sors. Putain, mec jeux C’est toujours un plaisir de voir une famille réunie. Un père qui fait son devoir. Notamment en ce qui concerne les enfants. Tu es présent. Et c’est ce qui compte. Tu peux te planquer dans une armoire. Mais ton enfant sait que tu es présent. T’es défoncé ? Armand, laissenous. Il est défoncé ! Et ferme la porte. Ta gueule. Ferme la porte. Assiedstoi. Détendstoi, assiedstoi. On va parler. Ça ne te dérange pas si je fume ? Putain, mec. Ça me détend. Putain, mec. À quoi tu joues ? Tu sais qu’on a chopé ton gars, “G”, n’estce pas ? Je ne connais aucun “G”. Lui te connaît. C’est incroyable tout ce qu’on peut faire quand on a un but dans la vie. Le mien, c’est de découvrir l’auteur du massacre rue Josephine. Je sais qu’il est originaire du Sénégal, qu’il revendait de l’héroïne, quel était son territoire d’intervention. Et je sais qui est allé à l’appartement le raisonner. J’ai découvert tout ça, ces derniers jours.



Remonter