TOUCHES:

La Vitesse De Pousser Bob Aventure, La Vitesse De Pousser Bob Aventurejeux, Jeux de La Vitesse De Pousser Bob Aventure en ligne, Jeux de La Vitesse De Pousser Bob Aventure gratuits en ligne

maintenant les Polonais. Vous êtes le premier de chez nous. Et on n’a rien pour l’aroser. Mon mari le cachait. Les enfants détestent les ivrognes. Sinon il était gentil. Il a fait tout ce quej’avais dit. Oui! C’est la femme qui doit porter la culotte. A la réussite! Juste une gorgée.Je ne bois pas. Un jour, je suis tombée, alors je me suis dit: assez! Très bien! Une autre gorgée! Assez! Je ne saisjamais ce que ça me fera! Ça dépend de la situation. Il était comme vous. Prêt à tout essayer! Il faut vivre! La politique lui a coûté cher. Les prohongrois l’ont tué. Il ya un an, après les changements dans les frontières. J’aiderais même le diable, pourvu qu’il soit contre eux. Pourquoi aller en enfer! Je vais vous montrer le ciel. Qu en dites-vous? Ne me touche pas! Je ne te connais pas! Je ne veux aucun de vous! Vous êtes des porcs! Regardez! Vous ne l’avez jamais vu! Avec ça, tu peux acheter un vélo pour toi, des poupées pour les filles et du cochon pour maman! Nous devons y aller? Fais voir! Fous-moi la paix! On fera tout ensemble? On portera les mêmes chaussettes?! Bientôt on ira aux chiottes ensemble! Tu es collant comme un pou! Pourquoi tu ris? Un Juif typique, qui ne s’offense pas! Pourquoi m’offenser? Je te plains. Ah bon? A partir de maintenanat tu peux plaindre toi-même. Revenez! Vous m’entendez? Où allez-vous? Attendez! Seul, vous n’irez pas loin! Ne compliquez pas la vie à votre copain et à moi! Je suis désolée,j’étais à bout de nerfs! Je ne suis qu’une femme. Alors, comportez-vous comme une femme! Franz, tu dors? Ça va radio Il ne faut pas perdre le moral. Sinon on finira comme les poux. Bonne nuit. Süencel C’est toi qui nous accompagnes? On ne va pas s’égarer? Ce n’est pas pour la première fois. Je vais t’aider radio Je ne suis pas une môme! Pardon. C’est le Dunube, pas vrai? Oui. Papa prenait ce chemin pour aller au travail. Attention, les militaires! Ce sont les nôtres. La frontière est ici quelque part! Tu entends? On est sauvé! C’est formidable! Ce n’était pas si dur que ça. La gare est par là. Dépêchez- vous pour pas louper le train! Pista, salut! Qui a la bonne carte, jamais du Dieu ne s’écarte! Vous tombez bien!Venez! La mémé réveille son mari: ,,quelqu’un sonne à la porte“. Il répond: ,,Laisse-moi dormir! Ce n’est que la Gestapo!“ Vous êtes un idiot! Quoi? Vous avez des instructions! Contrôlez-vous! Vous n’avez rien à faire ici! J’amène les copains pour une partie de cartes! Mais on peutjouer à quatre, si vous voulez. J’informerai les autorités de votre comportement! On n’y est pas encore. Et c’est moi le télégraphiste! Vous êtes un bouffon! Vous l’avez entendu? Pour qui te prends-tu?! Des gens comme toi ont foutu la République en l’air! Des officiers arrogants! A deux pas de moi! Qu ‘est-ce que tu radio C’est moi, le commandant. Je parle ta langue. Nous vous servions il n’y a pas longtemps! Je dois vous parler. A quel sujet? Eh bien radio D’où vient ton faux passeport? C’est un malentendu. On ne m’a pas dit qu’il était faux. Et vous? Je refuse de répondre! Officier? Vous irez en taule! Bien sûr radio



Remonter