PUB





TOUCHES:

La Vitesse De Pousser Bob 2, La Vitesse De Pousser Bob 2 jeux, Jeux de La Vitesse De Pousser Bob 2 en ligne, Jeux de La Vitesse De Pousser Bob 2 gratuits en ligne

C’est Dotzler. Réponds. Agis normalement. N’essaie pas de faire le malin. Allô ? M. St. John ? Frank Dotzler. Où êtesvous ? En réunion pour le travail. Quelque chose ne va pas ? Bryan Mills a enlevé votre bellefille de chez vous. J’y suis en ce moment. Mon Dieu. C’est jeux Quand pouvezvous rentrer ? Je pars à l’instant. Je devrais en avoir pour une heure de route. Où êtesvous au juste ? À Malibu. Écoutez, inspecteur, je doute qu’il lui veuille du mal. M. St. John, c’est notre principal suspect pour le meurtre de votre femme. Ses associés ont menacé mes hommes d’une arme devant chez vous. De mon point de vue, il est dangereux et doit être arrêté. Je peux envoyer une voiture. Il faut vous mettre en sûreté. Non, non. Ça va. Je pars tout de suite. Je vous attendrai. Donnezmoi l’emplacement du téléphone de St. John. Dès qu’il saura que tu n’es pas à Malibu, il viendra ici. On a moins de minutes pour agir avant qu’il débarque. Ça me laisse assez de temps. Peuxtu t’occuper de ça, Kim ? Que doisje faire ? Me tenir au courant de ce qui arrive. Merci, Sam. Inspecteur, l’enregistrement du poste d’essence a été décomposé image par image. Hé. Il vous a menti à propos d’où il est. Quelle surprise. Il est au centreville. Appelons la cavalerie. Très bien. On s’en va d’ici ! Il faut partir ! On y va ! Ils sont partis. D’accord. La police est en route. Allonsy. Fais exactement ce qu’on t’a dit. N’improvise pas. Si tu essaies de faire le malin, ils te tueront. Et même si tu t’en sors, moi, je te tuerai. Je ne sais pas combien de fois te dire que je suis désolé. Approche, Kim. Là. HISTORIQUE CELLULAIRE BRYAN MILLS CHARGEMENT DES MESSAGES Dotzler. J’ai un truc qui vous intéressera. Des polices d’assurance égales pour St. John et sa femme. Douze millions. Chacun. Que ditesvous de ça ? Stuart St. John. M. Malankov m’attend. Qu’y atil dans le sac ? On y est. Très bien. D’accord. Stuart St. John n’a rien. Déverrouillez l’ascenseur. D’accord. On l’a. C’est parti ! Très bien. Que se passetil ? Tout va bien ? Appelle l’ascenseur. Retourne au camion. Bingo. Parfait. Il monte. Allez, allez. C’est parti. On y est. Qu’estce qui se passe ? Les gars ? Va voir ce que c’est. Debout. Debout ! Qui estu, le vieux ? Tu as tué mon exfemme. Mais tu ne tueras pas ma fille. Ta fille ? Merde ! On a été arnaqués par le même homme. Qu’estce que tu racontes ? Stuart St. John. Il s’est servi de moi pour tuer ta femme. Tu devais être le suivant. Et comme ça n’a pas fonctionné, il s’arrange pour que tu me tues, c’est ça ? Peu importe l’issue, il gagne. Ta femme faisait simplement partie d’une transaction commerciale, comme tant d’autres avant elle. C’est à mon tour de perdre. Achèvemoi ! Achèvemoi. Je le mérite. Oui. En effet. Besoin de te voir. Rendezvous à h à Rancho Berrego. Bryan jeux Texto de toi donnant r.v. à maman à Rancho Berrego le soir de sa mort. Papa ? Écoute. Papa ? Qu’y atil, Kim ? Non ! Sam ! Sam ! Kim. Allez. On s’en va. Avance. Vite. Kim ! Dans la voiture ! Allez, on s’en va ! Où estce qu’on va ? Monte dans la voiture. Il est vivant. Appelons un ambulancier.



Remonter