PUB





TOUCHES:

Jeux de La Rage Coureur Temps en ligne, Le meilleur et le beau jeu gratuits en ligne

Vous le retrouverez sans que je vous aide. Chez celui qui achète toutes les choses volées dans le quartier. Sors. Vite. Va t’en. Que fais-tu là, Vardo ? Ah, Pavle en ligne Jésus a bien dit : Sans cuillère mange avec les doigts. Le manteau, le veau, le bois en ligne C’est toi ? Je voulais vous faire du bien. Mais il ne faut pas manger ce qui est à autrui, on peut s’étrangler. Pas d’honnêteté pas de bien-être, Le sable ne retient pas l’eau. Le bonheur s’enfuira. Les rêves partiront en fumée. Si un jeune arbre meurt. Comment ne pas l’aider ? Quand l’obscurité est là, Le bien ne triomphera pas. Pas d’honnêteté — pas de bien-être. Tu vois ce talent ? Il faut en prendre soin. Quelle chance qu’elle t’aime. Pauvre empoté. Quel manteau ? Ce ne sont que de vieilles frusques. Qu’est-ce que c’est ? Un oiseau, Gulnara. Quoi ? Katamadze ! A vos ordres ! Ce petit paquet ? Qui l’a remis à Vardo ? Je ne sais pas. Même dans mes rêves je n’ai jamais vu tant d’argent. Si tu ne l’as pas vu dans tes rêves, Tu ne le verras pas dans la réalité. Une pièce en or ! Et alors ? Ecoute. Tu as trois jours à réfléchir. Après quoi, ou bien tu lui rends son manteau, ou bien je femprisonne et tu paies cinq fois le prix. Pourquoi dois-je rester encore trois jours sans manteau ? Quoi i»! A cause de vous j’ai mis tout le quartier sens dessus dessous ! Pour vous faire plaisir, j’ai emprisonné une innocente — Vardo. Et vous n’êtes pas content ? Fini ! Je mets le point final à l’affaire ! Verse. Un cafard. On lavait jour et nuit. Pour le quartier tout entier. Aujourd’hui, c’est plus la peine ! Que chacun le fasse lui-même ! Assez d’abîmer les mains dans l’eau. Qui est plus charitable que Vardo ? Il n’y a pas meilleur au monde ! Pourquoi doit-elle souffrir. Si elle veut voir les enfants rire ? A bas le savon ! A bas le bleu ! A bas la cuve ! A bas le blanchissage ! La blanchisserie est fermée ! Monsieur le commissaire. Merci. Il n’y a plus de cas de vol chez nous. Mais voici un nouveau malheur. Le quartier est plein de linge sale. C’est horrible ! Je suis couvert de poux. Il n’y a qu’une chose à faire. Tant qu’il n’est pas trop tard, libérez Vardo. Un mégot peut provoquer un incendie. Les blanchisseuses refusent de laver. Si demain elles descendaient dans les rues ? Une révolte ? Il y a une révolte dans l’air. Une révolte ! C’est fort possible. Une révolte ! Voyez ce qui se passe dans le monde. Lüfiullemagne. L’Allemagne ? Paris. Mon Dieu. Varsovie. Les mines d’or de Sibérie. D’abord ils refusent de travailler, Puis ils descendent dans les rues et montent les barricades. Quel cauchemar ! En plus en ligne Si vous n’avez pas oublié, c’est Noël demain. Voyez dans quelle situation est la fleur de notre quartier. Les gens doivent fêter Noël tous sales ? Qu’en pensera le clergé ? Mon Dieu, le clergé ! Katamadze ! Voilà ! Je fais de mon mieux ! Laissez tomber ! Libérer tout de suite Vardo ! La blanchisseuse Vardo ? Combien de fois dois-je répéter ? Ouvrez la cellule de Vardo ! A vos ordres ! En avant ! Non, attends ! Ah, il y a encore ces filles ! Quelles filles ? Celles du cocher Pavle. Qu’est ce qu’il y a ? Conduis-les à la classe de danse, sinon je suis perdu. Où prendrais-je l’argent ? Il faut payer roubles. Il n’y a rien à faire. Bon, allez-y. Vous direz au professeur que c’est la police qui les recommande. Elles doivent être inscrites en classe sinon je le chasse du quartier de Véri ! Mes hommages. Bravo ! Papa, Papa, regarde avec qui on vient ! Que le bonheur règne chez toi. Qu’il y vienne avec ta prière. Joyeux Noël. Jésus est né le décembre. Les étoiles illuminaient Eden. Les bergers glorifiaient Dieu et donnaient à manger aux pigeons. Les Mages rendaient hommage à |‘Enfant Jésus. Jésus est né le décembre. J’ai plongé ma main dans le panier. Mais je n’y ai rien trouvé. Si la chance n’est pas à moi. Je souhaite que Dieu vous envoie. La vérité, la lumière et la gaieté. Multiplie nos joies, Ecarte les malheurs. Nous chanterons à table une joyeuse chanson toujours. Que le coq nous réveille au lever du jour. Alice. Merci. Nous vous apportons un cadeau de Noël. Vos fillettes seront sûrement inscrites en classe de danse. Oui. Merci, mais en ligne Et l’argent ? Ce n’est pas important. Cette ville est pleine de gens qui rêvent de faire le bonheur de vos filles. Oui. Oui. Voila. Mesdames et messieurs. J’ai l’honneur aujourd’hui. D’annoncer la nouvelle qui suit. La classe de danse est ouverte. Notre classe de danse pour vous. Inscrivez-vous, c’est vite fait, Pour avoir beaucoup de succès. Nous garantissons que vous saurez. Très vite apprendre à danser. Car ce n’est qu’en dansant. Qu’on peut aimer vraiment. Vos espoirs ne seront pas perdus. Celui qui dansera, L’amour le trouvera. Ses vœux seront exaucés. Parent, ne soit pas chagriné. Ne crains pas d’emprunter. Comment peut vivre sans danser. Ton enfant bien-aimé ? Les grosses auront la taille fine, Elles auront aussi bonne mine. Le tambourin aujourd’hui. N’est que tristesse et ennui. Montrons ce qu’on sait faire. Dansons avec l’Europe toute entière.



Remonter