PUB





TOUCHES:

Jeux de La Princesse De Relooking Coiffure Adventure en ligne, Le meilleur et le beau jeu gratuits en ligne

Agent des renseignements des douanes. Vous êtes Orville Hart. Alors il vous a parlé de moi ! Eh bien, voyez qui vous êtes, vous, hein ? Jenny Miller, Charity Kitchen. C’est incongru, non ? J’aimerais savoir de quel droit vous… Vous êtes soupçonnée de contrebande, je vous emmène pour un interrogatoire. Vous mentez ! Ce coffre que vous alliez ouvrir, j’ai besoin de son contenu, comme preuves. Non. Je suis désolé, mais madame n’est pas la propriétaire je ne peux pas l’ouvrir. Je vous l’ordonne. Non, monsieur. Je ne peux pas. C’est contre la loi. Je suis la loi. Laissez-moi appeler le directeur, je suis sûr qu’il pourra arranger ça. Je ne peux pas prendre la responsabilité d’ouvrir ce coffre moi-même. Vous venez avec moi ! Mais pourquoi ? Parce que vous êtes soupçonnée d’aider un trafiquant notoire. Mais, vous venez de dire que… On y va. Je ne comprends pas. Pourquoi m’avez-vous emmenée ici ? Vous avez une bien belle maison, Jenny. Très convenable. Je pensais que nous allions au commissariat. Pourquoi ? Vous avez fait quelque chose de mal ? Non, et dans ce cas… Asseyez-vous, Jenny. Je veux vous parler, vous faire une proposition, à propos de votre petit ami. Ce n’est pas mon petit ami. D’accord, ce n’est pas votre petit ami. Mais vous l’avez aidé, non ? C’est la clé de son appartement, n’est-ce pas ? Elle était dans votre sac, mais pas sur votre porte-clés. Je suis pas si bête, hein ? J’ai compris tout de suite, hein ? Vous voyez, je sais comment fonctionnent les petits esprits des gens. Ça fait combien de temps que vous vous êtes associés ? Je ne suis pas associée avec lui. Mais vous avez fait un faux pour lui. C’était parce que… il avait des ennuis. Oh oui. Il a beaucoup d’ennuis. Son épouse a été assassinée ! Je sais. Il l’a tuée. Il faisait tous les deux partie d’une bande de trafiquants. Il faisait entrer les marchandises, elle les revendait. Ella a dû le doubler. Ils se sont disputés. Ce n’est pas vrai. J’en ai entendu parler. C’est mon boulot. Pourquoi pensez-vous que je suis sur l’affaire ? Si vous êtes sur l’affaire, pourquoi sommes-nous ici et pas dans vos bureaux ? Vous le saurez bientôt. Vous, euh… vous avez parlé d’une proposition. Vous êtes une belle fille, Jenny, et vous pigez vite ! Ça ne me dérange pas de conclure un marché avec une jolie fille intelligente. Comme… le marché que vous avez conclu avec sa… avec Katherine Rogers ? Alors il vous a monté la tête contre moi avec ses mensonges, c’est ça ? Et vous les avez crus, petite fille naïve que vous êtes ! Mais j’aime les petites filles naïves, Jenny, surtout quand elles travaillent pour les œuvres de charité. Pourquoi vous ne pleurez pas ? C’est toujours plus facile de parler à une femme quand elle pleure. J’aurais jamais cru que quelqu’un puisse être si… vil. Puis-je vous aider, monsieur ? Je… je cherche ma femme, Mme Rogers. Elle est venue ici pour ouvrir un coffre-fort, et je me demande si vous pourriez me dire si elle est toujours dans la chambre forte. Mme Rogers ? Très bien, Monsieur. Attendez ici, je vais me renseigner. BELLE FEMME ASSASSINÉE MEURTRIER RECHERCHÉ Bill ! La police est venue, ils ont posé des questions, je ne savais pas quoi dire. Bill, pourquoi as-tu fait ça ? Pourquoi as-tu été obligé de le faire ? Pam, calme-toi. Mais Bill, pourquoi ? Pourquoi ? Elle n’était pas si mauvaise. Pam, écoute ! Elle voulait juste prendre du bon temps. Tais-toi, tais-toi ! Qu’est-ce que tu as dit à la police ? Que je suis venu ici ? Oui. Que tu m’avais vu ? Oui. Je ne sais plus ce que j’ai dit. Eh bien, réfléchis. Essaie de te souvenir ! Non, je ne crois pas. Non, je suis sûre que je ne l’ai pas dit. D’accord. Calme-toi et écoute-moi. Mais Bill, ils vont revenir et me poser d’autres questions. Il y a quelqu’un chez toi. C’était ta porte. C’est Jenny. Bill, fais attention ! Jenny ! C’est mieux ! J’ai pas encore fini. Je vous aurai un jour. Je déteste toute forme de violence, mais vous méritez d’être tué. Pour quelqu’un qui ne supporte pas la violence, vous en avez à revendre, non ? Qui êtes-vous de toute façon ? Vous l’avez tuée. Vous avez tué Katie.



Remonter