PUB





TOUCHES:

La Police Destroyer Temps, La Police Destroyer Temps jeux, Jeux de La Police Destroyer Temps en ligne, Jeux de La Police Destroyer Temps gratuits en ligne

Sans doute par là avec jeux Elles devraient être plus avancées. La terre a été épuisée par le coton. Faut mettre de l’engrais. Toute la baraque s’écroule ! Quoi ? Nous. Quoi nous ? Je pensais à avant jeux on était riches et bêtes. Parle pour toi. Tout s’écroule jeux on n’a plus un sou et on n’a jamais été si heureux ! On peut dire que tu as changé ! En mieux ? Tellement mieux que des fois ça me fait peur. Tu ne lisais jamais Homère. Il y avait jeux il y avait un homme jeux en prison avec moi à Elmira. Un maître d’école. Il avait un vieux volume jeux d’Homère bien malade. Il nous le lisait. Il me l’a donné. J’ai pris la relève de la lecture à sa mort. Qu’est-ce qui s’est passé ? Il est mort, c’est tout. Tu n’es pas forcé d’en parler. Vas-y, casse-la. Viens petit Jethro. Tu vois ces fleurs ? Faut toutes les enlever. Tu vois ces pousses ? Pareil ! De l’engrais oui, mais pour la terre Jack ! Quand ? C’est pour quand ? Septembre jeux août, peut-être. Vous le saviez depuis un bout de temps ! Peut-être bien. Pourquoi tu ne m’as rien dit ? Va. Il faut que je me repose. Venez M.Jack. Doux Jésus ! Qu’est-ce que ça peut être ? C’est le ver du tabac. Regarde ça. Viens. Ça grouille ! Ils vont tout nous manger. Tu sais quoi faire ? Non monsieur. M.Orin sait peut-être. Jamais je lui demanderai ! Faudra bien. J’ai dit non ! Bonjour. Ça va ? Pas bien. Et toi ? Ça irait avec du travail. Ça manque pas jeux remarquez. C’est chez Sommersby ? Jack est par là ? Vous voulez y goûter ? Fiche le camp ! Qui étaient ces hommes ? Quels hommes ? Dans le champ. Ils cherchaient quoi ? Des ennuis. De quel genre ? Il n’y en a pas trente-six ! Je vous ai vus. Oublie. J’ai tout vu ! T’en mêle pas ! Les vers nous bouffent tout ! Tu veux te ronger ? Ronge-toi pour ça ! Vous avez de l’eau par ici ? De l’eau fraîche ? Vous avez de l’eau ? On dirait que vous avez des ennuis. Des problèmes ? Les Daniels m’a offert un poste sur la côte ouest. Pourquoi pas ? Pourquoi pas ? Tu iras voir Julie ? C’est ta fille, Lou. Comment va-t-elle ? Bien. Tu veux son adresse ? Non. Tu me rappelles chez nous. Le moulin, le meunier, les mines et les kilomètres de terres découpées où tout était rabougri, flétri et mort. Le mois de novembre toute l’année. Je vois cette ville en toi. Bonjour, Lou. Bienvenue à Los Angeles. POLICE DISTRICT DE PICO LIEUTENANT LOU TORREY Sois sage. Mains contre le mur. Un athlète. Il court vite, le nègre. Calme tes ardeurs sudistes. Tu es le défenseur des droits civiques ? Pas de came. Il a fait sa vente. Il est clean. Pas bête, le nègre. On te surveille depuis un moment. On veut ton client. Quelle chambre ? Tu es un dealer noir, et notre société n’est pas tolérante. Rends-toi service. Au premier, e porte après l’issue de secours. J’espère que le blanc-bec se fera buter. Qui êtes-vous ? Ne restez pas planté là, sortez. Bouge pas, ou je tire. Je suis mort de peur. Debout. Je vous connais, mais
Contrôle: touches Fléchées pour conduire.



Remonter