PUB





TOUCHES:

La neige Rush 2, La neige Rush 2 jeux, Jeux de La neige Rush 2 en ligne, Jeux de La neige Rush 2 gratuits en ligne

Une fille comme Millie gagnera confiance par d’autres moyens. Avec Alan tu vivras aisément pour le restant de tes jours. Tu auras des comptes dans tous les magasins. Tu auras une voiture, tu voyageras. Tu seras membre du countryclub. Je ne me sens pas à l’aise avec ces gens. Pourquoi ? Ton grandpère était dans la législature d’Etat. Tu as autant de valeur qu’eux. Une fille aussi jolie que toi n’a pas à jeux Que vaut le fait d’être simplement jolie ? Quelle question ! J’en ai peutêtre assez d’être seulement regardée. Tu m’inquiètes quand tu parles comme ça. Alan fait l’amour ? Des fois on gare la voiture près de la rivière. Tu le laisses t’embrasser ? Vous êtes sortis ensemble tout l’été. Bien sûr que je le laisse. Il veut aller plus loin que les baisers ? Je suis ta mère ! Il faut parler de ce genre de choses. Tu aimes quand il t’embrasse ? Tu n’as pas l’air très enthousiaste. Tu t’attends à quoi ? Que je m’évanouisse dès qu’Alan m’enlace ? Tu n’es pas obligée de t’évanouir. Les occasions comme le piquenique se feront rares. Il me semble que tu pourrais au moins jeux Au moins quoi ? Rien ! Cette robe n’est destinée qu’aux soirées, tu m’entends ? Que je n’aie pas à te le rappeler. Et autre chose. Arrête de t’en prendre sans cesse à Millie ! Pauvre chérie. Arrête. Estce que tu aimes Millie plus que moi ? Bien sûr que non. Parfois on dirait. Ne dis pas de telles choses. Écoutemoi. Quand tu es née on arrivait à peine à contenir notre joie. On riait, on pleurait. On a planté l’orme dans le jardin. Quand tu as grandi ton père te portait sur son épaule pour te montrer à tout le voisinage. Quand Millie est arrivée tout a changé. Ton père n’était presque jamais là. Il avait trouvé autre chose à faire. Puis il est parti et il n’est jamais revenu. Si j’ai l’air de favoriser Millie des fois c’est peutêtre pour me rattraper auprès d’elle. Toutes ces années de bonheur que tu as eues et pas elle. Je me souviens de toi à la fac. Comme tu contrôlais toujours tout. Qui ça, moi ? Tu ne séchais jamais les cours, tu comprenais tout, tu prenais des notes. Le héros du campus qui m’enviait ! Tu parles d’un héros. Entre les poteaux de but. Ça a fini par arriver. Ton père ? Il s’est soûlé une dernière fois. La police l’a ramassé sur le trottoir. Il est mort en prison. Je suis vraiment désolé. Tu voulais les voir. Les voilà ! M.Benson ! Bonjour Mike ! Vous ne travaillez pas aujourd’hui ? Si, il le faut. J’ai une commande à traiter. Viens. Ils sont en train de charger. Alors Red ? Bonjour Alan. Le blé descend par ce bec. Du sommet jusqu’ici. Ça doit faire une tonne de jeux Oui. Viens. Je vais t’aider Red. Merci. Je ne dis pas non. Attachele bien. Si c’est trop lâche ça peut être dangereux. J’ai travaillé ici un été. Pour récolter le blé. Sans rire. Papa voulait que je commence en bas de l’échelle. Ça devrait tenir. Tout est prêt ? C’est bon pour un tour. Regarde. J’appuie sur un bouton. Comment ça vaCharlie ? Qu’estce que c’est ? L’ascenseur à courroie. Viens, monte ! Monte ! N’aie pas peur. C’est génial ! Attention à ta tête. C’est à toi tout ça ? À la compagnie.



Remonter