PUB





TOUCHES:

La Neige De Pied De Pénalité De La Coupe Du Monde, La Neige De Pied De Pénalité De La Coupe Du Monde jeux, Jeux de La Neige De Pied De Pénalité De La Coupe Du Monde en ligne, Jeux de La Neige De Pied De Pénalité De La Coupe Du Monde gratuits en ligne

Ciao. Comment ça ? Dehors. Dehors. Hector ! Hé ! Tu as trouvé ! Tu ne t’es pas perdu. Prêt pour le ragoût de patates douces ? Comme jamais ! Bienvenue. Reculez, bande d’amateurs ! Le chef arrive ! Le chef est un vrai casse-pieds ! Œil pour œil, dent pour dent. Mais je n’ai pas besoin de robe y. OK, OK. Comment fait-on ? Plus de vin ! Plus de vin. Plus de vin ! Ai-je dit que j’adore cette musique ? Je pourrais presque danser. Presque. Je te vois, ma jolie. Fais attention ! Je peux ! Santé ! Tu vas me manquer. Toi aussi. Tu es si jolie. Merci beaucoup. Merci, cher ami. Qui est dispo demain soir ? Merci, ma chère. Au revoir. . Ragoût de patates douces ! Allez ! La clé ! La casquette. Un-bonbon-toujours-bon ? Vous n’êtes pas les chauffeurs ! Pourquoi êtes-vous différents ? C’est très bizarre ! Que faites-vous ? Où est-on ? Je suis psychiatre. Je suis neutre. Je suis la Suisse ! . LA PEUR CONSTITUE UNE ENTRAVE AU BONHEUR Chef. À l’arrière. Endormi jeux Un-bonbon-toujours-bon jeux Écoutez. C’est évident qu’il s’agit d’une de ces histoires fortuites et embarrassantes pour tous les deux. Qu’il dégage ! Non ! Attendez ! Ne faites pas jeux Ne partez pas ! Jamais je ne serai un soldat perdant Jamais Les soldats vont et viennent La prison reste. Combien on pourrait demander pour lui ? Oublie ! Il nous a vus, imbécile ! Mais alors jeux On fait quoi, chef ? Qu’il crève ! Un-bonbon-toujours-bon. Cool. Il était une fois un psychiatre nommé Hector qui avait la trouille de mourir avant même d’avoir vécu. Je suis désolé. Je n’ai jamais vraiment jeux En fait jeux Je peux faire ça en privé ? Merci. Si tu le fais, fais-je jusqu’au bout. Elle ne connaît pas encore les mots “maternité” ou “congé”. T’es là pour toi, comme tout le monde. Tu m’as roulée. Tu as toutes les cartes en main, Hector. Clara. Où m’emmenez-vous ? J’ai rien fait ! C’est drôle. “Le bonheur, c’est être aimé pour qui on est.” “Clara. Ying Li. Clara. Ying Li.” Et ça ? C’est barré. “Le mal que tu fais peut ruiner ton bonheur dans ta prochaine vie.” Désolé. “Le bonheur serait la liberté d’aimer deux femmes à la fois.” Écoutez. Je sais que la police ne me trouvera pas. J’essaie d’aider la femme d’un ami car elle est très malade. J’ai promis. Si je disparais, il va me chercher. Et vous ne le voulez pas comme ennemi. Même si c’est le président, je m’en fous. C’est pas le président. C’est Diego Baresco. Prouve-le. Je peux pas. Attendez, je vous jure ! C’est vrai ! Je le connais. Je le dirai à personne. Je jeux La ferme ! Je vous en prie. Que fais-tu là ? J’étudie le bonheur. Conneries ! Non ! Mon Dieu ! Je jeux Je jeux J’essaie de savoir comment rendre mes patients heureux. Conneries ! Arrêtez, je vous en prie ! Mon Dieu ! Je veux savoir si je peux être heureux. Ce n’est pas le bon moment, mais jeux j’aimerais savoir quelle est votre idée du bonheur. Personnellement. Si tu le veux, tu le prends. Intéressant. Est-ce que je peux l’écrire ? Pour la postérité. Donnez-lui le journal. Bon Dieu ! J’ai jamais de stylo ! Une dernière chose. Ma dernière requête, je vous promets.



Remonter