PUB





TOUCHES:

La Coupe De L’Euro Coups De Pied, La Coupe De L’Euro Coups De Pied jeux, Jeux de La Coupe De L’Euro Coups De Pied en ligne, Jeux de La Coupe De L’Euro Coups De Pied gratuits en ligne

La Coupe De L’Euro Coups De Pied Avec un courage et une foi invincibles, il écrasait tous les obstacles. Ce rebelle, cette ordure juive, fa assassine, laissant seuls femme et enfants. Mais il ne pourra détruire l’exemple qu’il nous a offert. Son martyre doit nous inspirer. Eux aussi seront en deuil. Nous vengerons sa mon, au centuple ! Infirmière Murray en salle ! Entrez. Infirmière Murray présente. Repos. Je vous ai fait appeler car nous avons reçu un rapport sur votre comportement. Quand on rejoint l’organisation on doit être loyal à l’organisation et au peuple anglais. Vous avez failli dans ce domaine. Un sentimentalisme dévoyé vous a fait placer vos amis, des indésirables politiques, avant l’Etat. Nous nous sommes occupés du couple Fletcher. Mais vous, en tant qu’infirmière vous nous êtes nécessaire. Et serez transférée dans un centre de réhabilitation dans le Yorkshire comme suppléante… C’est tout. Mettez vos affaires ici. Je m’appelle Skip ; je suis concierge à l’hôpital. Moi c’est Murray, Pauline Murray. Je suppose que vous venez de Londres. Vous ne pensez sans doute pas grand bien d’un petit hôpital de campagne. Pas du tout, je les sais très utiles. Oh non, vous ne le pensez pas. Moi non plus au début. Je pensais qu’on me chargerait du jardin. Mais je n’ai pas un instant de libre. Le docteur me sollicite, puis l’infirmière avec un autre problème, et puis les autres. Sans que j’aie le moindre complément. Mais je me plains pas. Continue, j’me dis. Ne pense pas à toi. On est tout près de la gare, vous voyez. Ah, nous vous attendions. Je m’appelle Wallon et suis le responsable ici. Voici l’indispensable Soeur Hart – avec nous depuis ans. Voici mon assistant, le Dr. Westerman. Ravi de vous avoir avec nous. Et voici les infirmières. Bonjour. Je dois aller au village. Je vous reverrai dans mon bureau à mon retour. Skip m’a dit que vous avez beaucoup de travail ici. Pas vraiment. Mais si Skip ne peut pas faire sa partie de fléchettes le soir, c’est la fin du monde. Si vous voulez bien, je vais vous montrer votre chambre. L’endroit paraît tranquille. Tous nos patients ont eu des guérisons miraculeuses. On les a transférés. On a un arrivage de travailleurs Polonais, des tuberculeux, des pneumonies, donc nos autres patients ont dû partir… Entrez. Quand votre chambre est bien tout va bien. C’est parfois déprimant ici. Comme partout. Les gens ont l’air bien agréable. Westerman m’a l’air un peu vieux jeu mais l’infirmière chef a l’air délicieuse. Elle fait tout marcher merveilleuse avec les patients. Westerman est notre problème – névrosé. De grosses responsabilités : ça le mine. Mais il y a des façons de gérer tout ça. Je te montrerai. Ah ! N’oublie pas d’aller voir le médecin-chef. Entrez ! Bien installée ? Oui Docteur. Oh pas besoin de cet uniforme ici. On vous donnera une blouse blanche ordinaire que les infirmières préfèrent ici. Moi aussi. On vous a sans doute parlé de la déportation des travailleurs de l’est qui construisaient un port. Ils ont contracté la tuberculose. On les a transférés à Cambridge. Ils sont incurables. N’en parlez pas au village. Non Monsieur.



Remonter