PUB





TOUCHES:

Kaban De L’Hippodrome, Kaban De L’Hippodrome jeux, Jeux de Kaban De L’Hippodrome en ligne, Jeux de Kaban De L’Hippodrome gratuits en ligne

On vous a dit ? Je l’ai lu dans le Times. Tu aurais dû venir m’en parler. Tu peux. On est une grande famille. Je ne sais pas, Duck jeux Il n’y a rien à dire. Non, bien sûr. Votre père était dans la pub ? À Boston. Les années expliquées aux idiots. Pas le mien. En fait, je ne savais rien de lui sinon qu’il n’aimait pas la pub. C’était son style. Mais il était fier de toi. Certains peinent à le dire. Oui, c’était un problème pour lui. Il pouvait être fier : Tu es sérieux, ambitieux, tu sais ce que tu fais, je l’ai remarqué. Ça fait plaisir. Bon. Ne me crois pas insensible mais nous voulons American Airlines. Surtout, que je ne te mette pas mal à l’aise. J’ai rendezvous avec Shel Keneally ce soir, pour tout mettre en route. Je te veux sur le coup. Je veux te révéler làdessus. Ça me met mal à l’aise. Je ne sais pas jeux C’est si récent. Je n’ai même pas pleuré. Bien sûr. C’était déplacé. Accepte mes condoléances. Puisje enfin avoir ces documents ? Chérie jeux Tu permets ? Tu as pris rendezvous. En lieu calme mais public. Cœur à cœur avec Henry Lamont. Pourquoi ? On le lâche. Duck voit Keneally d’American ce soir. Il dira que Mohawk, c’est fini. On vend ce slogan ? Ça envoie le signal qu’on est sérieux, prêts à tout. Il n’a rien. Pire, c’est sans espoir. Tu devrais saliver de virer DDB. Même si on échoue, le New York Times nous comptera parmi les grands. On a une compagnie. Où cela mèneratil ? À la maison secondaire pour tous. Je suis idiot de vouloir être loyal ? Tombe la veste ! American se présente, tu sautes. Fin de la discussion. Peuxtu appeler ma femme ? Bien sûr. Oublie. M. Campbell ? Don, tu as une minute ? Que veuxtu, Campbell ? Je jeux je ne sais pas. Ce n’est pas le moment ! Vous pouvez lui laisser un mot. Les gens font ça. Non. Merci. Bonsoir, Joan. Saistu qui a fait ça ? Non. Tu ne fais pas trentenaire. Pas de problèmes personnels au bureau ! Je suis d’accord. Estce si difficile de ne faire que travailler ? C’est mon seul but. Ils ne le supportent pas. Ils vous traînent dans la boue pour vous rendre aussi pitoyables qu’eux.



Remonter