TOUCHES:

Jungle ATV De Aventure, Jungle ATV De Aventure jeux, Jeux de Jungle ATV De Aventure en ligne, Jeux de Jungle ATV De Aventure gratuits en ligne

Trop de caisses. On doit rationaliser. Combien de caisses ? Beaucoup. Il y a millions de cartouches. Compris. Mais combien de caisses en tout ? On a caisses. Je les ai vues. C’est complètement dingue. Terminé. hommes, semaines. Je peux faire ça Jeux pour dollars. dollars US ? Une seconde. Oui, s’il vous plaît. Je vais parler très sérieusement Jeux C’était dur de ne pas rire. Non seulement ce mec sauvait toute l’opération, mais en réemballant les munitions, on augmentait notre marge de près de millions. On dîne où, ce soir ? Y a un bon restau près de l’hôtel. D’accord, vas-y. OK, ça marche. C’était encore mieux que prévu. On remplaçait de lourdes caisses en bois par des cartons légers. Des boîtes en fer de g par des sacs plastiques. En réemballant les munitions, on allégeait notre cargaison de tonnes. s de tonnes ! Ça signifiait moins de vols avec des avions plus légers consommant moins. Et, au final, plus d’argent pour nous. Le décembre , AEY livra les cinq premiers millions de cartouches à l’armée afghane. Ça marcha comme sur des roulettes. Dis-le une fois, ma puce. Dis “papa”. Dis “papa”. Il faut qu’on te laisse. Encore cinq minutes, s’il te plaît. On va manger. Ma mère attend. Ella, fais au revoir à papa. Au revoir, Ella. Joyeux Noël. Je t’aime. Tu la passes à ta mère, qu’on parle un peu ? Désolée, David. On t’appelle dans quelques jours. Allô, c’est David. Tu veux entendre un truc qui craint ? Joyeux Noël, Efraim. C’est Noël ? C’est pour ça qu’il y a personne. J’allais tous les virer. Bref, quand j’étais là-bas, j’ai discuté avec Bashkim. Tu sais que son oncle bosse au ministère albanais de la Défense ? Je savais pas. C’est vrai. Alors j’ai dit : “Ce qui m’intéresserait, Bashkim, “c’est de savoir ce qu’Henry verse aux Albanais pour les munitions d’AK.” Tu sais ce qu’il a découvert ? Cet enfoiré leur verse , cents l’unité. Il nous facture une marge de % ! Et alors ? On fait pareil. Oui, mais c’est notre contrat. Qu’on a failli perdre avec ces munitions chinoises ! On l’a pas perdu. Peu importe. Je veux virer cet enculé du contrat. Efraim, arrête. Non, écoute-moi. Sérieux, mec. On se fait du blé, il se fait du blé. Tout ce truc marche. Fous pas la merde. J’en ai rien à foutre. Il nous arnaque ! Je suis sérieux. Je prends le er vol si tu fais cette connerie. Mec ! T’as pas à me menacer. Je suis ton associé. C’est pas l’impression que j’ai. J’ai trouvé ce contrat et je suis ici. Je fais le boulot et toi, tu le sabotes à Miami. Comment ça, je le sabote ? En essayant de r Henry comme tu s tout le monde. T’as raison. Henry est notre partenaire. C’est grâce à lui qu’on a eu ce contrat. Je surveillais nos arrières. Je suis allé trop loin. T’inquiète pas. Je vais rien faire. Merci. Faut pas tenter le sort. Je te rappelle bientôt. C’est quoi, ce bordel ? Arrêtez ! Arrêtez, je comprends pas ! Tu comprends, là ? Oui. Vous pensiez sérieusement m’éjecter de mon contrat ? Pitié. Il faut qu’on parle. Pas maintenant. J’ai pas encore été payé. Pour ce mois-ci ? Jamais. On t’a rien payé ? Ton associé me rappelle pas. Mes gars doivent être payés.



Remonter