PUB





TOUCHES:

Jeu De Tennis, Jeu De Tennis jeux, Jeux de Jeu De Tennis en ligne, Jeux de Jeu De Tennis gratuits en ligne

Mais vous étiez occupé à faire de l’œil à Madge. Le jeune homme n’a rien fait. Vous étiez là à taper des pieds avec vos bottes comme un roi. Comme si toutes les femmes allaient tomber folles de vous. Une femme n’est pas rentrée dans votre jeu. Vous vanter en parlant de votre père ! Je parie qu’il n’était pas mieux que vous. Vous pavaner ici comme un Apollon minable ! Vous comporter comme un jeune vous donne le droit de chiper n’importe quoi peutêtre ? Je vais vous dire quelque chose. Vous êtes un imposteur ! Vous n’êtes pas jeune. Vous avez peur d’assumer votre âge ! Achetezvous un miroir et regardezvous. Vous compterez bientôt les cheveux blancs s’il vous en reste encore ! Et qu’estce que vous allez devenir ? Vous finirez sous les ponts, c’est ce que vous méritez ! Là d’où vous venez et où vous retournerez toujours ! Taistoi ! Éteignez ça ! Ce n’est pas un spectacle ! Allez ! Circulez ! Retournez à vos affaires ! Retournez à vos affaires ! Partez d’ici ! Éteignez cette lumière j’ai dit ! Qu’estce qui s’est passé Hal ? Répondsmoi, qu’estce que tu as fait ? Tu ne peux pas t’en empêcher, hein ? Je suis désolé Mme Owens. Je n’aurais pas dû lui faire confiance. Je ne veux plus d’alcool ici ! Tout est de ma faute Mme Owens. C’est moi qui ai apporté le whisky. Alan, venez m’aider avec Millie. Qu’estce qui m’a pris ? Qu’estce qui m’a fait agir de cette façon ? C’est peutêtre jeux la pleine lune chérie. Je voulais passer du bon temps ce soir. C’est mon dernier jour de vacances. On devrait peutêtre aller faire un tour chérie. Oui, allons faire un tour. Je veux passer du bon temps ! Fous le camp ! Je ne suis pas d’humeur. Attends une minute. Alan n’aurait pas dû te parler comme ça. J’ai dit, fous le camp ! Très bien, tu l’auras voulu ! Rentre chez toi. Raconte ce que tu veux. Remercie Benson pour sa chemise. Qu’estce que tu vas faire ? Un train de marchandises va arriver. Mlle Sydney me fait détester les femmes. À quoi bon ? Je suis un clochard. Elle a vu à travers moi comme une machine à rayons X. Un type comme moi n’a pas sa place dans le monde.



Remonter