PUB





TOUCHES:

Jenny est une Délicieuse Recette: Fudge Brownies, Jenny est une Délicieuse Recette: Fudge Brownies jeux, Jeux de Jenny est une Délicieuse Recette: Fudge Brownies en ligne, Jeux de Jenny est une Délicieuse Recette: Fudge Brownies gratuits en ligne

Jenny est une Délicieuse Recette: Fudge Brownies Ils sont pas chargés. Tu n’en sais rien. Mason a dit “Baissez cette arme, elle est inutile.” Elle voulait dire qu’il ne devait pas me tirer dessus. Non. Non, leurs armes ne servent vraiment à rien. Elles sont vides depuis la dernière révolte. Ils ont plus de balles. Si tu te trompes, tout sera fini avant d’avoir commencé. Il faut être patients. Attendre le prochain papier rouge. Ensemble. À gauche. À droite. Pas encore. Relevez. À gauche. Andrew ! Debout ! Assez traînassé. À trop rêver du soleil, on en oublie les arbres. C’est ton fils, je crois. Je regrette, c’est pas terrible. J’ai fait mieux. C’est un peu trop sombre. Regarde au fond de ses yeux, tu y verras de l’espoir. Et mon fils ? Tu as un dessin de Timmy ? Oui, Tanya. Doucement, va doucement. Tu vas te faire mal. Tiens, le voilà, ton Timmy. Regarde-le. Son petit sourire. Curtis, je viens avec toi. Non, Tanya, je regrette. Tu regretteras si tu refuses. Cette salope aurait jamais dû me prendre mon fils. Serrez plus fort. Je suis plus forte que ces petits soldats. Je t’en prie. Qu’est-ce qui se passe ? Changement de programme. Maintenant ou jamais ! Ils arrivent. Pas de panique. Suivez le plan. Planquez tout, planquez les armes ! Compte-les. Alignez-vous. Asseyez-vous. Un Jeux Deux Jeux On fait quoi ? J’en ai marre de vos rations ! Oui, y en a marre ! – J’ai faim. – Je veux du poulet. On en veut plus ! Du poulet ! Du poulet ! Silence ! Assis ! Vous voulez que je le bute ? Calmez-vous ! On y va toujours ? Allez, on y va ! C’est parti ! Les armes ! On peut les écraser. On est plus nombreux. C’est maintenant. Curtis, bouge. Le temps presse, il faut foncer. Ils n’ont pas de balles ! Ils n’ont pas de balles ! Fermez la porte ! Fermez-la ! Je vais bien, Grey. Fonce. Merde. Nam Koong Min Soo. Accro au Kronol. Je comprends mieux. Dépêche, Edgar. Dépêche ? Désolé de vous faire attendre. Je bosse, je vous signale. Ouvre. Et voilà. Eh, le junkie. C’est ça, du Kronol ? Ça fait un carton à l’avant. Doucement, c’est un hallucinogène. C’est un déchet industriel.



Remonter