PUB





TOUCHES:

Homer Donut Exécuter, Homer Donut Exécuter jeux, Jeux de Homer Donut Exécuter en ligne, Jeux de Homer Donut Exécuter gratuits en ligne

C’est vrai. Je l’avoue. Vous êtes une vraie bouffée d’air frais. Merci, Sutter. C’est rare de voir des couples heureux. Aujourd’hui, tout le monde divorce. Ce n’est pas vrai. Ah non ? Regarde : nos parents, ceux d’Aimée, de la plupart de mes amis. Il a pas tort. Merci, Joe. Pas les miens. T’as pas dit qu’ils avaient divorcé ? Tu vois, Sutter ? Tout n’est pas voué à l’échec. Mon père est mort. Je suis navrée. Non, c’est rien. Ce n’est pas grave. Que s’est-il passé ? C’était vraiment un type bien. Il avait juste Radio un léger souci avec les antalgiques, principalement. Il a essayé d’arrêter plusieurs fois, mais un jour, ma sœur l’a trouvé étendu sur le sol de la cuisine. Elle a dû lui fermer les yeux et tout. Ça a été vraiment dur. Désolée. C’était Radio vraiment pas gai. Bref, je sais que mon couple marchera. Vraiment ? J’ai tout prévu. Avec mon mari, on vivra dans un ranch avec des chevaux. Je travaillerai pour la NASA et lui aura un métier totalement différent. Histoire de se compléter. On aura des points communs, mais on saura aussi se surprendre. Comme ça Radio on ne s’ennuiera jamais. Je sais que ça marchera. Ça fait rêver. Je trouve ça bien de rêver, pas vous ? Aux rêves ! Aux rêves. J’ai une question. Tu pensais ce que tu as dit à la fête ? Quoi ? Tu sais bien. Non. Mais si, genre Radio ton délire sur le bal de promo. Bien sûr, je m’en souviens. Tu plaisantes ? Comment j’aurais pu oublier ? Non, je veux juste dire que si tu as changé d’avis, que tu veux plus y aller, je comprends. De quoi tu parles ? Je t’aurais pas proposé si je voulais pas. Je sais Radio Je te jure. Je t’aurais pas invitée. Je dis juste Radio que je sais que les gens peuvent changer d’avis et c’est pas un souci. Et ça me pose pas de problème si tu veux pas y aller. Écoute-moi. Je t’aurais pas demandé de m’accompagner au bal si je ne voulais pas y aller avec toi. Sûr ? Sûr. Approche. Je maîtrise la situation. Quelle situation ? Ça t’est jamais venu à l’idée que cette fille pouvait me plaire ? Non. Absolument jamais. Parce que tu ne l’as jamais vraiment regardée. Je te jure, quand on commence à parler avec elle, on apprend à la connaître et je sais pas, mec. Elle est vraiment belle. “Belle” ? Ça te ressemble pas. Tu vas lui briser le cœur. Au pire, j’aurai fait office de premier petit ami. “Au pire” ? Pas question. Eh bien Radio Je sais pas. Dans un mois maximum, elle en aura marre de moi. Peut-être, mais si c’est pas le cas ? Alors, ce serait bien la première. Tu me plais tellement. Tu me plais aussi. On enlève le haut ? Toi d’abord. Ça te va ? Tu es magnifique. Vraiment magnifique. À toi. D’enlever le haut ? Tu rigoles pas. C’est promis. Arrête ! Tu as promis. Ne dis rien. Tu rigoles ? C’est génial. Tu me plais tellement. Tellement Radio Tu veux le faire ? Oui. Et toi ? Je suis prête. Tu as eu ça où ? Je sais pas. C’est mieux. Mieux vaut se protéger. Mes arrières sont couverts. C’est bon ? Tu as besoin d’aide ? Non. Tu es sûr ? Mon Dieu Radio Quoi ? Rien. Tu en as envie ? Oui. Je suis tellement heureuse de t’avoir rencontré. Moi aussi, je suis heureux.



Remonter