TOUCHES:

Hey Vitesse De L’Assistant Temps, Hey Vitesse De L’Assistant Temps jeux, Jeux de Hey Vitesse De L’Assistant Temps en ligne, Jeux de Hey Vitesse De L’Assistant Temps gratuits en ligne

C’est bon, hein? Parfait! Arrête! Chante! Pourquoi tu ne chantes pas avec nous? Il vaut mieux pas. Tu portes le costume populaire? Le matin je vais à la messe. Mets-le! Pour une seconde seulement. J’envie aux Moraves leurs poupées. Elles sont pieuses, mais elles savent s’amuser. Sans hystérie. Pas comme nos nanas. Tu connais la marche des gardes de poste? J’espère qu’on ne l’a pas loupé. C I est ça! Merci, patriotes moraves, d’avoir dirigé le courrier sur Beograd! Vous pouvez nous surprendre encore. Bonne nuit. Ici la voix de Londres. Formidable! On parlait de nous! Tu es fou? Ils l’annoncent dès le matin! Ils nous dévoileront! Avec ce bordel?Je ne crois pas! Tu ne connais pas la gestapo! Arrête! Venez voir, les gars! Il est raide comme une sucette. L’oeil de Dieu. Tu entends, Franz? Il s’est tiré! Le trouillard! Ça ne m’étonne pas. Sa mère ne peut plus sortir. Pourquoi? Il estJuif? Du côté de sa mère. Ils ne le laisseront pas ici. Attends radio C’était fantastique. L’homme doit être un as absolu. Je n’en ai connu qu’un seul: le capitaine Slapeta. On faisait l’équilibre sur le pont et il volait au-dessous de nous. Il a échappé aux Allemands sur son avion qui n’avait pas le train d’atterissage. Comment a-t-il atteri? Je ne sais pas, mais c’était un as. J’ai un cadeau pour toi. Il est trop bariolé, maisje n’ai pas eu assez de laine. Il te plaît? Moi aussi, j’ai pensé à toi. Mais tu dois attendre un peu! Monsieur Kadlec? Non! Lesa, le collègue de Franz! Il faut queje lui parle! Il n’est pas ici! La gestapo est déjà venu? Silence! Tu es fou?! A quoi l’avez-vous mêlé? Je ne suis plus un gamin! Tu n’as pas de passeport! Comment tu partiras?! Franz est innocent. Je dirai que tu nous en dissuadais! Personne ne vous le demandera! Prends tes affaires et attends dans la cave. Monsieur Kadlec arrive bientôt. Vous n’êtes jamais venu ici et vous ne savez rien de Franz. Mais moi radio Je regrette de vous avoir demandé ces médicaments. Tu n’aurais pas dû le dire. Viktor, où veux-tu aller? Ça m’est égal. Tu dois disparaître, toi aussi! Maman! Selma, où es-tu?Je ne peux pas dormir à cause de cette musique! Maman est à bout de nerfs. Tâche de la comprendre! Mon père est resté en Suède quand tout a commencé. Il nous a laissés ici avec sa mère. Maman a dû arrêter de chanter, et moi, maintenant radio Tu rejoins ton père? Jamais! Vite! La rivière vous conduira au chemin de fer. C’est tout près. Du calme! Vous n’êtes pas les premiers. Merci. Faites plaisir à quelqu’un avec ça. Toi, tu peux remercier M.Tichäëek. Je ne donnerais pas un verre d’eau à un Slovaque. Pourquoi tu lui as donné ça? Il a déjà assez reçu. Mon père soignait les dents à toute sa famille. Il fait froid, hein? Tu as besoin d’un manteau. Fiche-moi la paix! Ne te fâche pas! Ce n’est pas de ma faute. Mets quelque chose de chaud! Mon père s’est sauvé en été. Il a toujours su chosir. Tiens! Mets-le! Le voilà! Laisse tomber ça! Monte, vite! REPUBLIQUE SLOVAQUE Attention, tu vas l’éteindre! Tiens! On ne peut pas chauffer avec ça. Il fallait emporter du bois sec! La Tchécoslovaquie complète.



Remonter