PUB





TOUCHES:

Gâteau à la crème , Gâteau à la crème jeux, Jeux de Gâteau à la crème en ligne, Jeux de Gâteau à la crème gratuits en ligne

Je viens de recevoir un billet de ma fille, LouiseAdélaïde qui me dit le plus grand bien de votre future épouse. J’en suis heureux et vous demande d’avancer la date de sa présentation à la Cour. Il paraît qu’elle est ravissante. Une jeune perdrix de ans sortie pour vous du couvent. Heureux homme ! Quand voulezvous ? Quand il vous plaira. Eh bien, disons dans jours. Jour anniversaire de mes fiançailles avec FrançoiseMarie de Bourbon, mon épouse. Cette date m’a porté chance, je vous l’offre. Ne me regarde pas, tournetoi ! Qu’estce que c’est ? De la boue. Très rare. Pour faire disparaître les rides. Je l’ai fait venir des Carpates. Moi, je peux t’en faire livrer tous les jours. Bien rouge et bien épaisse. Ne te moque pas, c’est pour toi que je fais tout ça. Tu peux te retourner. Ben, quelles rides ? Je vois de beaux yeux, plus beaux que les astres. Je vois pas de rides. Tu ne sais pas mentir. Je sais ce que tu voulais savoir sur Mlle Juliette de La Reynie. Et comme tu es gentil, je veux bien tout te dire. Vous allez me manquer, Juliette. Je penserai à vous tous les jours. Je reviendrai vous voir. Partez et soyez heureuse. Merci pour ce que nous vous devons. Mon frère va vous dédommager. Je m’y engage. Allez. Ah, Juliette ! J’oubliais. Tenez. En avant ! Arrêtezvous ! Arrêtezvous ! Arrêtetoi ! Arrêtetoi, je te dis ! Arrêtetoi ! Arrête ! Arrête tes chevaux ! Baisse ton arme ! On est venus chercher la “vachenette”. On va la sortir et vous pourrez reprendre la route. Mademoiselle La Reynie est sous ma protection. Capitaine, regardezvous. Que voulezvous ? Vous, mademoiselle. Allez. Baissez vos armes et descendez de cheval. Me faites pas lanterner. Laissezmoi. Allez. Non ! Lâchezmoi ! Lâchezmoi ! Lâchezmoi ! J’ai mal ! Lâchezmoi ! Lâchezmoi, s’il vous plaît ! Laissezmoi ! Ma tête va exploser ! J’ai mal ! Bon. Vous vous calmez ? J’aimerais vous voir pendu ! À votre joli cou, oui. Vous êtes un monstre, une canaille, un vaurien ! Un moins que rien. D’accord… Non, descendezmoi !



Remonter