PUB





TOUCHES:

Grosse Tête Football 22, Grosse Tête Football 22 jeux, Jeux de Grosse Tête Football 22 en ligne, Jeux de Grosse Tête Football 22 gratuits en ligne

Grosse Tête Football 22 Tu as raison, Oliver. On croira que tu es un voleur. Nous ne pouvions rien souhaiter de mieux. Au secours! A l’aide! Police! La police! Allez chercher la police! Retiens ton chien, Bill. Il le mettrait en pièces. Ce serait bien fait. Au secours! La police! La police! Lâchemoi, ou je te brise la tête contre le mur. Ça m’est égal. L’enfant ne sera pas déchiré par le chien ou tu me tues d’abord. BuIlseye. Ici. BuIlseye! Dodger! Va le chercher! Lâchemoi! Tu voulais t’enfuir, mon cher, n’estce pas? Tu voulais faire venir la police, n’estce pas? Nous t’en ferons passer l’envie. Je ne vous laisserai pas faire ça, Fagin. Vous l’avez. Que voulezvous de plus? Tienstoi tranquille, ou je te ferai tenir tranquille longtemps. Laissezle tranquille! L’enfant pourra faire de toi une amie. Oui, je suis son amie. A partir d’aujourd’hui, ce n’est plus qu’un voleur, un fripon. Fautil encore que ce vieux le roue de coups? Allons, allons, soyons polis. Faisons la paix. Faire la paix? La paix, vieux scélérat! Je n’avais pas la moitié de son âge et je volais pour vous. C’est ce qui te fait vivre. Oui, et c’est vous, misérable, qui m’avez menée là et qui m’y retiendrez, nuit et jour, jusqu’à ce que je meure! Dodger, Charley, mettez Oliver au lit. Il vaut mieux qu’il ne dorme pas dans ses beaux habits. Charley a raison, ça vaut plus de pence et demi. Je n’ai jamais senti pareille étoffe. N’estce pas, Dodger? Pas moi. Mais je parierais que c’est la même que porte la Reine le dimanche. Vite. Retirelelui. Enlève. Soulèvele. Et voilà. Les chaussures. Alors, tu veux manger, mon cher? Et si on causait? Oliver? Tu ne dis rien? Je pensais que tu serais heureux d’entendre de nouveau une voix humaine, hein, mon cher? Saistu jeux ce qui me semble être le pire péché au monde, mon cher? L’ingratitude. Voilà ce dont tu es coupable. D’ingratitude. Nous t’avons offert l’hospitalité sans laquelle tu serais mort de faim. Et pour nous remercier, tu t’enfuies, tu invoques les cognes, tu es source d’inquiétude et de dépenses. J’en ai connu un autre comme toi, j’ai été un père pour lui. Il s’est enfui, comme toi. Il a eu recours à la police. Et saistu comment il a fini? Il s’est fait pendre à Old Bailey. Certains témoignages furent donnés, pas absolument sincères jeux mais indispensables à ma propre sécurité et à celle de mes amis. Oui. Pauvre garçon. Pendu. C’est terrible, la pendaison, Oliver. L’aube, la potence, la corde, le n?ud coulant. Il n’est pas nécessaire d’être coupable. De nos jours, on vous pend pour un rien. C’est parce qu’ils aiment bien les pendaisons. Mais si tu fais ce qu’on te dit jeux nous redeviendrons de bons amis. Tu peux aller te promener maintenant, Oliver. Oui, tu peux. Hé, Oliver. Oui? Je voudrais que tu m’aides pour ma toilette. Tu veux bien, camarade? D’accord. Je verrai du monde. Bien, mon ami. Tu peux commencer par me vernir les trotteuses. Autrement dit, me cirer les bottes. Dommage qu’il soit pas du métier. Il refuse son bonheur. Le “métier”, tu connais. Oui, je sais. C’est jeux Ça veut dire voler. C’est ce que vous faites?



Remonter