PUB





TOUCHES:

Gemmy Temps, Gemmy Temps jeux, Jeux de Gemmy Temps en ligne, Jeux de Gemmy Temps gratuits en ligne

J’essaie d’attirer votre attention, mesdames. “Mesdemoiselles.” Jocelyne est la seule femme honnête. Merci. Tu fais quoi ? Un site génial. Tous les tirages depuis . Par exemple, le , il est sorti fois. Pas mal. Non, c’est nul. Et le Jeux Très mauvais, le . Alors que le , il est sorti fois. Et le , c’est le pompon : fois. Donc là, je joue Jeux Le . Non, justement. Tout le monde va jouer le . Si ça gagne, ça va faire un rapport pourri. Non. Je joue le Jeux pour ” fois”. Le ! Ah Jeux Il faut écouter les chiffres. C’est scientifique. Il faut les écouter. Ludo Jeux Oui. Voilà. C’est parti pour le gros lot. Et toi ? Moi quoi ? patates, quand même. Attends. Une villa sur la Côte, un tour du monde, un diamant Jeux Des paires de Louboutin Jeux J’ai pas de chance, moi. “La chance” ? Et puis quoi encore ? Ça n’a rien à voir. Dans an, je suis pétée de thunes et je me fais refaire les seins. Moi pareil. Ils ont l’air très bien. Oui. Ben, l’air, seulement. Il paraît que dans l’espace, les seins ne tombent pas, avec l’apesanteur. Voilà. Carrément. Je touche à rien. Jo m’aime comme ça. C’est ça. Les hommes, tous les mêmes. Dans un an, si on gagne, je fais installer l’apesanteur à la maison. Je vais pas arracher des poils de cul toute ma vie. Je vise plus haut. Les aisselles. T’es con. Non, mais franchement. Pense à tes gosses. Tu vas leur laisser quoi, comme héritage ? Des fermetures Éclair ? Allez, hop. Au boulot. Bon. Bon Jeux Allez. Ne regarde pas ce que je joue, toi. Je te connais. Donc ces deux couleurs ? Là et là ? C’est joli, non ? Oui. mètres de chaque. Je vous commande ça. Je vous rajoute une petite bande de serpentine ? C’est une belle idée. Oui ? Je vous commande ça, madame Viguier. Lucette . C’est mon pseudo, sur votre blog. Ah, mais c’est vous, le cake aux olives. Une cliente l’a essayé. Elle s’est régalée. Ça me fait plaisir. Je vous verse un petit acompte ? Non. On se connaît. Mardi, sans faute. Merci. Au revoir. Au revoir. Bonjour. Vous êtes Jocelyne Guerbette ? Juliette Merval, de L’Observateur de l’Arrageois. Je voudrais vous interviewer. Moi ? Au sujet de votre blog. En mois, vous avez abonnés, connexions par jour, et ça augmente. Comment vous expliquez ça ? Je l’explique pas. Je suis un peu dépassée. J’ai du mal à fournir, mais c’est chouette. Est-ce que ça ne tiendrait pas au toucher ? Peut-être ? Est-ce que vous pensez qu’on souffre dans Jeux Vous pensez qu’on souffre, dans notre société, de l’absence de contact ? Est-ce que le virtuel n’aurait pas tué le tactile ? L’érotisme ? Avant, on écrivait un journal, maintenant, c’est un blog Jeux Vous teniez un journal ? Oui. Écoutez, j’ai pas de réponses à vos questions. Désolée. Bon Jeux Il faut que je vous raconte. Ma mère vit seule depuis ans. Elle se lève à h, prépare son café, arrose ses plante, boit son café. Une heure après, à h, sa journée est terminée. Une voisine lui a parlé de votre blog. Grâce à vos passementeries, à vos bouffettes et embrasses, elle chatte sur votre blog. Elle invite des voisines. Me dites pas que vous avez pas de réponses. Vous faites du bien aux gens.



Remonter