PUB





TOUCHES:

G-max xxx, G-max xxx jeux, Jeux de G-max xxx en ligne, Jeux de G-max xxx gratuits en ligne

Bien. Si vous acceptez, je préparerai tout. Je vous attends demain à minuit. Vous le sauverez ? Oui, et dans le même temps ceci prouvera ma théorie sans l’ombre d’un doute. J’ouvrirai une nouvelle voie de la science, ma science ! Madame. Bonjour, Lisa. Je ne m’attendais pas à te trouver ici si tôt. Préparer les invitations pour le prochain défilé prend du temps, et à cette heure-ci je peux m’en occuper sans être dérangée. Oui Jeux Oui, bien sûr. Vous vous sentez mal, madame ? Non, non Jeux C’est juste que j’ai mal dormi la nuit dernière. Puis-je faire quelque chose pour vous ? Non. Merci, Lisa. Continue avec les invitations, j’ai beaucoup à faire moi aussi. Pardon, madame. Pourquoi Mme Marlene est là à cette heure-ci. Il est arrivé quelque chose ? Je ne sais pas. Elle était très nerveuse, elle a dit qu’elle avait eu une mauvaise nuit. Mais occupons-nous plutôt de nous. On a si peu d’occasions d’être seuls. Comment pouvons-nous nous aimer sans avoir à nous cacher ? Nous devons être patients. Un jour Jeux Bonsoir, madame. Vous ne pouvez pas échouer une fois encore. Vous devez sauver mon mari, vous avez promis. Je vous avais dit que le sang d’une jeune femme serait préférable, mais cette fois-ci nous n’échouerons pas. J’ai laborieusement travaillé pour que le sang ait la bonne consistance. Commençons. Laor, prépare l’appareil. Détendez-vous. Laor, intensité radioactive à . Plus d’intensité radioactive, Laor ! Plus d’intensité, plus ! Coupe le courant, coupe-le ! Je suis un monstre, un monstre ! Calmez-vous et écoutez-moi ! Votre sang n’a pas supporté le traitement. Le plasma a partiellement dégénéré les cellules de votre corps. Cachez-moi, cachez-moi, je ne peux pas rester comme ça ! Je ferai n’importe quoi, je paierai tout ce que vous voudrez ! Entendu, je vais vous guérir, mais le prix est du sang, du sang frais ! Tout le sang d’un corps humain ! Mais comment ? Où ? Celui de jeunes femmes. Tuez ! Pour survivre, vous devez tuer ! Vous me donnerez les clés de l’inconnu.



Remonter