PUB





TOUCHES:

Formule Coureur Temps, Formule Coureur Temps jeux, Jeux de Formule Coureur Temps en ligne, Jeux de Formule Coureur Temps gratuits en ligne

Arthur, ferme ta… Mec, sérieux. Tu te fais du blé. On achète une tonne de came. On la coupe avec du talc, et on la vend. On ne dealera pas de la cocaïne, les gars. Tu veux vivre ou mourir ? Je veux… Quel mal y a-t-il à vendre un peu de dope ? Aucun. Tout va aux yuppies de la bourse de Chicago, de toute façon. Yeyo ! On peut se passer d’eux. Ne dis pas “yeyo !” On ne vendra pas de chnouf. Ça suffit ! J’ai besoin d’une vraie option. Passe à l’offensive. Pénètre chez lui par effraction pour être là quand il rentrera de prison… Bonne idée. C’est la pire des idées. Trois lapins alignés. Morts. Du sang plein ta figure. Tu dérailles. Insinuant fortement que t’es un suppôt de Satan. Tu ris, mais c’est la meilleure idée que j’aie entendue. La meilleure idée qu’on ait trouvée. Si c’est la meilleure… Tu devrais créer une appli. Ces mecs se font un paquet de fric. Créer une appli ? C’est un marché saturé. Quoi ? C’est un marché saturé. Ça veut dire quoi, “saturé” ? Que trop de gens créent des applis. Il y a beaucoup trop d’applis. Il faut en créer une bonne. Vraiment ? Comment ? Il n’y connaît rien en technologie. Il tond le gazon. Je suggérais juste. Une appli de tonte de gazon ? C’est une bonne idée. Pas mal. Ça me plaît. C’est bien. Je suis foutu ! Dans la mouise ! Je t’entends. Je suis foutu. Calme-toi. Je t’écoute. Gene. Écoute-moi. Je t’écoute. Écoute ! Oui. Je flippe. Je t’écoute, mais chut ! Tu dois te taire, vu ? J’ai des voisins. Un gamin. Tu dois te taire. Tu dois m’écouter. Je t’écoute. J’ai fait tout ce que t’as dit. Moins fort ! Je suis calme. Je suis calme ? Oui. On se détend. Oui. J’ai fait tout ce que t’as dit. Tout ce que mon frère a dit. Je suis allé aux réunions. Bon sang, Eddie. Et là, j’ai jamais été en aussi mauvaise posture. J’ai besoin d’un plan B. Maintenant ! Parce que je n’ai pas d’idée et que je flippe ma race. Bon, écoute. Quel que soit le problème, il n’empirera pas ce soir. Il est h du matin. Ça n’empirera pas, là. Il me faut une idée maintenant. Je ne peux pas, là. D’accord ? À la réunion, demain. Promis. La de réunion. Oublie-la. On s’en branle. Regarde-moi. On s’en contrefout. Appelle-moi à h, et on discutera. Je t’appelle maintenant. Non, pas maintenant, parce que j’ai un gosse à la maison. J’ai des voisins. Je peux pas te faire entrer. Très bien. Je me suis ressaisi. Je me suis repris. D’accord. Mais écoute. Ça baigne. Écoute. Ça baigne. Accroche-toi jusqu’à la réunion, et ça ira. Pardon d’être venu. Ça va aller. C’est bon. Salut, Eddie. Non ! , Eddie ! Non ! On doit t’interdire l’entrée. On doit te l’interdire. Quinze jours. Non ! Ne reviens pas avant jours. Non ! T’es interdit d’entrée. Non ! Rentre chez toi. T’es ivre. Tire-toi, Eddie. Tu peux pas revenir avant ! Non ! Barre-toi d’ici. Casse-toi d’ici. T’es soûl. Rentre chez toi. Eddie. Allez, du vent. Allez vous faire foutre ! Tire-toi d’ici. Salut. Va chier ! Qu’en penses-tu ? Eddie ? Eddie. Eddie, tu m’écoutes ? De quoi je parlais ? D’un dîner tous ensemble. Oui. J’adorerais ça. Avec Emma ? Avec… Oh, oui. Quand ? Le week-end.



Remonter