PUB





TOUCHES:

Football Têtes De Coupe Du Monde De Tiempo, Football Têtes De Coupe Du Monde De Tiempo jeux, Jeux de Football Têtes De Coupe Du Monde De Tiempo en ligne, Jeux de Football Têtes De Coupe Du Monde De Tiempo gratuits en ligne

Laisse ma fille tranquille, grand-père ! Grand-père toi-même ! Canaille ! Tu cherches des ennuis ? Te mêles pas de ça, fils. J’en fais mon affaire. Qu’est-ce que Jeux ? Quelle honte ! Tu te fais envoyer au tapis du premier coup ? Bats-toi comme un homme ! Faut que ton père te défende ou quoi ? Allez, ouste ! Laisse-le champion. Ça n’en vaut pas la peine. Choisissez un adversaire dans votre genre ! Imbécile ! C’est le champion de boxe ! Boxeur ou pas, qu’importe ! Ce morveux m’a ridiculisé ! C’est de moi que tu parles ? Vas-y gamin ! Qu’est-ce que tu attends ? Ça suffit, papa. Lave-toi la figure Jeux regarde dans quel état tu es. Oui, papa. Bravo, Silvano ! Félicitations ! Tu as gagné ! C’est pas drôle, oncle Laureano. Tu as gagné les élections ! Quoi ? Puisque je te le dis ! Qui a gagné ? Ton fils a gagné sans frauder. On a compté les voix devant témoins. Dans les règles ! C’est pas possible ! Comment un bon à rien comme lui qui ne peut même pas Jeux défendre son père d’un minable boxeur Jeux peut-il être préfet ? Ah, il est beau, votre préfet ! Je vous félicite, bande de traîtres ! Vous le déclarez gagnant pour m’humilier. Mais y’a pas eu fraude ! Mais enfin, papa Jeux Qu’est-ce que vous me voulez, M. le Préfet ? Poussez-vous ! Oui, papa. Va avec lui, gamin. Attends-moi. Attendez-moi, papa. Attendez-moi ! Fiche le camp ! Je n’y suis pour rien ! Je ne veux plus te voir Jeux fiche-moi le camp ! Oui, papa. Attention ! Attention ! Silence ! Mon compadre Don Licho Jeux a une déclaration importante à vous faire ! Mes amis, je veux vous annoncer Jeux que M. le Préfet Jeux et ma fille Marielba Jeux sont officiellement fiancés. Bientôt, nous aurons une noce ! C’est tout. Mais c’est déjà beaucoup ! Bravo ! Je te félicite, ma petite. Merci, mon oncle. De tout mon coeur. Et toi aussi, mon gars. Merci, mon oncle. Et vous, maman ? Vous ne me félicitez pas ? Et ton père ? Où peut-il être ? Quelque chose d’affreux va arriver. Ecartez-vous ! Voici l’homme qui a été battu aux élections ! Mais qui a été battu par un morveux, pas par un homme



Remonter