PUB





TOUCHES:

Football Américain Tirer, Football Américain Tirer jeux, Jeux de Football Américain Tirer en ligne, Jeux de Football Américain Tirer gratuits en ligne

Football Américain Tirer T’es jamais aussi bon en cuisine. Là, y a vraiment rien dans les frigos. J’arrête tout. Maintenant, j’en suis sûr, la cuisine, c’est pas pour moi. Toujours des excuses. Pourquoi tu finis jamais rien ? Comment tu veux savoir ce que tu vaux ? Ce que tu me cuisines, c’est incroyable. Sinon, je t’aurais quitté. C’était bon parce que toi, je t’aime. Fais comme si tu cuisinais pour moi. Pour ta fille aussi. Ça y est ? J’ai une fille ? J’arrive. Finis d’abord ce que tu as à faire. T’es sûre ? T’inquiète pas. On t’attend. À tout de suite. Y a un supermarché, pas loin ? Juste une épicerie au bout de la rue. Commencez la mise en place. Allumez les fours. Titi, fais bouillir de l’eau. Moussa, Chang, avec moi. Vous aussi. Vous làbas, venez tous. Les gars ! Je suis papa. Je suis papa ! Musique de suspense Bonjour, monsieur. Un peu de légumes ? De belles tomates ? Donnezmoi tout. Je vous prends tout. Les légumes, les fruits, les oignons, les artichauts, les ananas, les pâtes, le riz, les œufs, le fromage. Je prends toute la boutique. Le bon Dieu vous envoie ? Exactement. Ne te laisse pas impressionner. Prends ton jus de citron pour la voix. Oui, papa. Je passe ma soutenance, c’est pas toi. Le chocolat et la brioche, ça va te booster. N’en fais pas trop. J’en fais trop ? Tu vas devenir un père collant. Pas du tout. Prends ton pull, il fait froid. Je me gare, j’arrive. On va utiliser ça pour les bouillons. Chang, épluche les carottes. Oui, chef. Moussa, émince les échalotes. Titi, tu blanchis les légumes. On a h et demie pour inventer la nouvelle carte. Une heure et demie. C’est impossible. Mais on va essayer, d’accord ? Oui, Chef. Vous ne faites aucune référence à Anastasia Vladimirovna. Ça ne me semblait pas indispensable dans le chapitre sur Dostoïevski. Portable Allô ? Gérard, je peux pas te parler. Quoi ? Ce salaud m’avait promis de livrer tous les légumes. Papa ! J’arrive. Pardon, excusezmoi. Pardon, madame jeux Il faut que je parte, j’ai un problème au restaurant. Ton travail est formidable. J’ai pas tout compris, mais c’est très beau. Je suis très fier de toi. Pardonnezmoi, elle est formidable. Faut que j’y aille. Papa ? Oui, quoi ? Merci. Pour ce matin, le petitdéjeuner ? C’était bien. À tout à l’heure. Poursuivons, Mlle Lagarde. Oui, Alexandre a eu une très grande époque, mais il n’a plus évolué. Sa cuisine est préhistorique. Je me tais. Je voudrais pas vous influencer. La carte. Alors ? Qu’estce qu’il nous a préparé ? Alexandre ! Paul. Tu es venu. J’ai encore jamais raté le jour de ta nouvelle carte. Ton peintre fait la carte du Printemps. Il les a trouvés où, ses légumes ? L’épicier du coin. On est morts. Faut appeler Alexandre Lagarde. C’est incroyable. On veut le féliciter. Je ne me souviens pas d’une telle subtilité alliée à une telle modernité. Comment faitil pour mettre autant d’émotion ? Une femme m’a plongé dans une baignoire pour me laver le corps avec de l’eau tiède jeux Pas vous ? Ça ne m’étonne pas d’Alexandre. Je sais qu’on dit beaucoup de mal de lui, mais j’ai toujours pensé que c’était le meilleur.



Remonter