PUB





TOUCHES:

Flirt Saloon Temps, Flirt Saloon Temps jeux, Jeux de Flirt Saloon Temps en ligne, Jeux de Flirt Saloon Temps gratuits en ligne

Non. Non. Pas moyen, Cesare. J’ai dit, on entre. Non. Non. On défonce tous les mecs, on toutes les femmes et on se casse avec leur de lecteur DVD. Attends, c’est une violation de propriété et un vol. Qui s’en souci, mec ? Hé, arrête-ça. C’est quoi ton problème ? Tapette. On y va. Servons-nous de Diego comme échelle. On devrait. Aidons le petit bébé. Allez, monte. Allez. Allez les gars. Qu’est-ce qu’on est en train de faire ? La ferme. , qu’est-ce qu’on est en train de faire ? Silence. Merde, on y va. Baisse-toi. On doit partir d’ici. Les lumières sont allumées. Il y a des gens à l’intérieur. C’est le but, mec. La ferme. Ne nous faisons pas prendre. Allez, allez. Oublions ça. On y va. Allez. Silence ! C’est une idée stupide. La ferme ! Tu vois cette fenêtre ? On rentre par là et on les surprend. Hé, je dois rentrer. Je dois emmener ma mère au docteur demain matin. Ferme ta gueule. Pourquoi elle est bouleversée, Papa ? Parce qu’elle a été une mauvaise fille, Giulio. Maintenant, elle va avoir la punition qu’elle mérite. Allez, allez. Tu y vas en premier. Tu es le plus petit. Tu es malade ? J’ai dit monte, le nain. Bouge. Pourquoi je dois y aller en premier ? Monte ton cul là-haut. On y va. Ça suffit. Allez. Appuie-toi sur moi. On y va ! Il y a quelqu’un… quelqu’un dehors. J’ai vu quelqu’un s’enfuir. Antonio ? Je vais voir. Non. C’est peut-être dangereux. Ne t’inquiète pas, Clara. Tu as assez mangé. On monte maintenant. Maman. Maman. Tu veux qu’on fasse quoi ? Tu mets Giulio au lit. Je reviens bientôt. Vous gardez la fille ici et vous la surveillez. On la garde. La garder. Bordel de merde. Ce n’est pas ce type… Silence, connard. Cesare, c’est ce con de Papi qu’on a rencontré sur la route, mec. Je vois bien. Les mecs, allez. Il a un de flingue. Pas moyen. On défonce cet enculé. Vous avez entendu votre père. J’emmène Giulio en haut et vous restez là. Oui, Maman. Oui, Maman. Maman, je ne veux pas monter maintenant. Je veux attendez Papa. Non, Giulio. Tu dois écouter ta mère. C’est quoi, Maman ? Non… ce n’est rien, mon coeur. Qui est là ? Bon garçon. Dors bien, Giulio. Dors, maintenant, mon enfant chéri. Je t’éclater la tête, fils de pute. Tu comprends ça ? Tu vas me supplier d’abréger tes souffrances. Cesare, allez, mec. Ça suffit. Allez, mec. Cesare ! Sale enculé ! Fais chier. , tu as tué ce type. Vous avez vu. Il a eu ce qu’il mérite. Le bâtard. Non. Ça ne faisait pas partie du plan. On s’en fout. On entre. C’est d’accord, Ginger ? D’accord ? On entre, Diego ! On les éclate tous. On y a. Faisons-le. On défonce ces fils de pute. On éclate ces enculés ! Allez, allez. Allez, on y va. La porte est ouverte. Allez. Bordel de merde. C’est quoi ce bordel ? Merde. Quoi ? Oh, mec ! Qu’est-ce qui s’est passé ici ? C’est dégueulasse. Pitié, aidez-moi. Ce sont tous des monstres. , c’est quoi ce bordel ? Qui a fait ça ? Ce sont des monstres. Ce sont des monstres. C’est impossible. Cesare, on y va. On y va. Partons d’ici. Allez. Ferme ta gueule ! Qui est là ? Qui est là ? Cesare. Diego. Le prêtre a toujours guidé mon comportement.



Remonter