PUB





TOUCHES:

Feu De Basket-Ball, Feu De Basket-Ball jeux, Jeux de Feu De Basket-Ball en ligne, Jeux de Feu De Basket-Ball gratuits en ligne

Feu De Basket-Ball J’ai reçu un appel hier soir. Le Journaliste de l’année de la National Press Association est M. Gary Webb. Félicitations, Gary. Oh, bon sang ! Merci. La vie est belle. C’est vrai, Richard. J’ai parlé au banquier de Panama City. Il s’appelle Hansjorg Baier. Il a rencontré Webb. Il a confirmé avoir blanchi de l’argent pour les contras. Norwin Meneses était son client. Ces sources sontelles fiables ? Pour le Post ? Ce sont des vendeurs de drogue. Pas le banquier. Il y a un expatrié américain qui avait un ranch dans la jungle. Il laissait ces deux Américains utiliser sa piste pour atterrir et décoller. Il les laissait entreposer la drogue sur sa propriété. Tu parles à des vendeurs et à des blanchisseurs. Je parle à Langley. Je soumets le rapport. Faitesen ce que vous voulez. Quel est notre point de vue ? Ce Webb n’a pas de sources légitimes. La C.I.A. ne ferait pas affaire avec eux et le nie sans équivoque. C’est un menteur, et son histoire est fausse. Je vais proposer ça et voir si c’est approuvé. Tu vas te transformer en croustille. Attendez, il a terminé. Ian, ça joue. Allez. Ce soir à Eye on America, des accusations, et on souligne le mot accusation, qui sont explosives. La C.I.A. aurait intentionnellement fait entrer du crack à Los Angeles pour financer jeux Il n’a pas dit ça. jeux les rebelles au Nicaragua. Pas “intentionnellement”. Que ce soit vrai ou faux, la colère qu’ils jeux Beaucoup de gens disent, incluant des membres du Congrès, que la C.I.A. a intentionnellement rendu les AfroAméricains accros au crack. Vous me faites dire ce que je n’ai pas dit. On n’a jamais dit ça. Comment pouvezvous prouver que des Américains ont collaboré avec le gouvernement pour vendre du crack dans la communauté afroaméricaine de Los Angeles ? On n’a jamais dit que des Américains faisaient ça avec le gouvernement. C’était des Nicaraguayens de l’armée dirigée par la C.I.A. D’accord. Pas des agents de la C.I.A. Pas à ce qu’on sache. Bon. Pas des agents américains. Continuez. La C.I.A. voulait prendre part à une guerre, mais pas le Congrès.



Remonter