PUB





TOUCHES:

Jeux de Fast Créateur De L’École 3 Jours en ligne, Le meilleur et le beau jeu gratuits en ligne

Coup de feu Musique triste Le chien pleure. Il recommence à compter. -Halte. Qui es-tu ? -Enseigne Rostov. Je cherche le colonel Dolokhov. J’ai une dépêche. -Suis-moi. -Comment nous as-tu trouvés ? -Des paysans m’ont renseigné. -Dragons, hein ? -Oui, mon colonel. -Combien êtes-vous là-bas ? -Une centaine. -Ou peut-être . -Oui, peut-être . -Peut-être ? Je vais te faire rafraîchir la mémoire. -Quand a-t-il été pris ? -Hier soir. Nous ne le garderons pas, je n’ai pas l’habitude de faire des prisonniers. Où est ce message ? -Le voici. C’est urgent, mon colonel. -Qui es-tu ? -Enseigne Rostov. -Le frère de Nicolas Rostov ? -Oui. Vous le connaissez ? -Oui. “Votre détachement devra se replier et rejoindra le gros de l’armée. “Nous déclencherons une attaque générale, “quand les Français traverserons la Bérézina.” Rostov, tu ne m’as pas trouvé, ce soir. Tu m’auras remis ce message demain matin. -Pourquoi ça ? -Les Français sont à ma merci. J’attaquerai leur arrière-garde demain matin, à ma manière. -Je viens. -Non. -Je dirais que je ne vous ai pas trouvé, si je me bats. -Non. -Si, laissez-moi venir. -J’accepte mais prends garde à toi. Sinon, j’aurai des ennuis avec le général. -Oh, merci. Merci. -Va manger quelque chose. J’arriverai par la forêt. Vous et vos hommes, vous bloquerez l’entrée de la vallée. Attaquez à mon signal. -Parfait. Gardons-nous des réserves. -Non, c’est notre dernier combat. Nous jetterons nos forces dans la bataille. -Enseigne, tu veux boire ? -Merci. Musique triste Tu as faim ? Tiens, prends ça. -Merci, merci beaucoup. Le vent souffle. -Surtout, ne t’éloigne pas de moi. Ils crient. Echanges de tirs Il crie. Musique triste Vous avez dû regretter de ne pas m’avoir tué dans ce duel. Vous devez ignorer qu’Hélène est morte à St-Petersbourg. Maintenant, je vous demande de me pardonner le mal que je vous ai fait. Halte. Emmenez-les. Vous savez ce qu’il faut en faire. Musique martiale Il voulait se battre. C’était un amusement. Son sabre était un jouet. Coups de feu et cris Je ne fais jamais de prisonniers. Musique à suspense



Remonter