PUB





TOUCHES:

Jeux de Fast Coquine Mannequins en ligne, Le meilleur et le beau jeu gratuits en ligne

Il faut que ça soit plus large au niveau de la poitrine. Regardez ça! C’est bien? C’est joli. Où est mana-yiayia? Mana-yiayia? Paris! Par ici, papa. Ouvre-les. Dis-le-moi. Tu as été acceptée à Northwestern, ici à Chicago, et à NYU, à New York. On est si fiers de toi! Bon, bon. Tu dois prendre une décision. Quelle université veux-tu fréquenter? Je vais rester à Chicago. D’accord. C’est bien. Si c’est ce que tu veux. Oui. Papa. Tu as entendu? Paris reste ici. Elle a trouvé un petit ami. Papa. Toula, c’est une excellente nouvelle. Oui. Ta hanche va mieux. La physiothérapie fonctionne. Ce n’est pas ça. Je peux arranger ça moi-même. Évidemment. Ça me revient. Aujourd’hui, j’ai envoyé la demande concernant Alexandre le Grand. Tu as écrit au site Internet des ancêtres? Tout seul. C’était difficile de se souvenir de tous les noms et de toutes les dates. Tu aurais pu appeler oncle Panos en Grèce. Pour que mon frère me traite de stupide? D’accord. Comment vont les préparatifs du mariage? Ça va, mais je n’ai pas les moyens de lui offrir le mariage qu’elle veut. Je sais. On pourrait te donner de l’argent. Non, c’est pour les études de Paris. Ça va? Oui, mais je ne peux pas dormir sans les ronflements de ta mère. Tu es mariée. Tu sais ce que c’est d’avoir cette personne juste à côté de toi. De toutes les façons. Toute notre vie, notre ombre est composée de deux personnes. On sait qu’on peut tendre le bras la nuit et que cette personne est là. Puis soudain, elle n’y est plus. Elle nous fait dormir sur le divan jusqu’à l’approbation d’un prêtre. Papa. J’ai fait un baklava. Tu en veux? Non. Au chocolat. Un tout petit morceau. Je t’apporte le plateau et une fourchette. Rajoute des fraises. D’accord. Mana-yiayia? Je vais fréquenter une université du coin. C’est bien, non? C’est ce que je veux. Mais pas vraiment. La planificatrice de mariage m’a congédiée! Alors, ils ne se marient plus? Je dois arranger ça. Quand pourras-tu nous arranger, nous? Que veux-tu dire? Tu passes ton temps à entrer et sortir, tu cuisines quelque chose, tu fais du bénévolat quelque part. On dirait que tu ne veux pas être seule avec moi. Tu viens d’expliquer pourquoi je ne suis jamais ici. C’est ma faute aussi. On est occupés. Toula, on essaie d’avoir une soirée à nous. Je sais. C’est impossible. Ta famille accapare tout ton temps. Mais c’est normal dans une famille. Non. C’est la tienne qui est comme ça. Ma famille ne fait pas ça. Elle le fait peut-être, mais tu ne t’en rends pas compte. Peut-être, mais… S’il te plaît. Aide-moi à faire en sorte que mes parents se marient. D’accord. D’accord? Oui. On devrait appeler qui? Je suis là. Merci d’être là. C’est super. Attention, Marianthi. Salut. Salut, Toula. Tu l’as dit à la famille? Bien sûr. Maman et papa! C’est Rodney et Harry! Tu as de la moussaka? Salut. On vient d’arriver. Où es-tu? J’ai annulé une épilation pour ça. Hé! Salut. Dites-nous quel est le problème. La planificatrice de mariage a démissionné. Vous le savez tous. Je t’en prie. Tu es nouvelle ou quoi? Le téléphone, le télégramme, le téléphone grec. Évidemment qu’on le sait. On sait tout. Je l’ai tweeté. Oui. Tante Voula, Toula aimerait que tu parles à Maria. Tu dois la convaincre d’aller à l’église et de le faire. S’il te plaît? “Le faire”? Pourquoi? Parce que papa va devenir fou. Pourquoi les convaincre? Les mariages, ça coûte cher. Normalement, les parents paient. Oui. Mais pourquoi embaucher une planificatrice? Je ne sais pas. On s’est tous déjà mariés. Oui. Sauf Angelo. On ne parle pas de moi. Pas besoin de traiteur. Exactement. On sait cuisiner. Certains mieux que d’autres. Ne commence pas. Ton baklava est sec. Accepte-le. Mike, tu peux l’électrocuter? Une seule fois par personne. C’est ma règle. On peut faire la réception chez eux. Je la coifferai. Angelo trouvera la robe de Maria. J’ai des contacts. Mon partenaire d’affaires a des smokings. Il était musicien. J’enverrai l’invitation par courriel. Je t’aiderai. Rodney, ton ami est fleuriste, non? Non. Mais oui, chéri. Laisse-moi réfléchir. Attends! Les salons funéraires. Parfait. Quoi d’autre? Vo



Remonter