TOUCHES:

F1 Parking Aventure, F1 Parking Aventure jeux, Jeux de F1 Parking Aventure en ligne, Jeux de F1 Parking Aventure gratuits en ligne

C’est une image. Tu l’as lu à papa ? Non. Il va comment ? Ça va. C’est lui qui va m’entraîner, si je vais à Roland-Garros. La fine équipe. Ça promet. Il m’apprendra les exercices qu’il faisait au foot. Et comment ça va, à la maison ? Il est pas trop triste ? Non. Il dit quoi ? Il dit juste que ton architecte, c’est un con. C’est tout. Et toi, t’en penses quoi ? Moi ? Je m’en fous. J’aimerais bien que tu reviennes à la maison, comme avant. Tu sais Radio Ce qui s’est passé avec ton père, tu le comprendras mieux plus tard. Ou peut-être pas, d’ailleurs Radio Mais en tout cas, ce sont des choses qui arrivent aux grandes personnes. Il paraît que t’as un bon bulletin. L’école, c’est facile. Quand est-ce que tu voudras bien que je vienne te voir jouer ? Quand je serai à Roland-Garros, parce que je suis superstitieux. T’es quoi ? Superstitieux. T’as raison. C’est quand, ta finale ? Dimanche. Moi, je suis sûre que tu vas gagner. Allez, les Sang et Or Vous êtes les plus forts Allez ! Allez, allez ! C’est magnifique une énorme coupole avec cellules. C’est très grand, chauffé. Et on va Radio Là, ils sont en train de finir l’isolation. C’est énorme. On arrive à quais, avec celui-là. m de plafond, donc je peux carrément empiler palettes. Pour l’accessibilité, c’est parfait. C’est tout près de Cambrai. Hop, hop, hop ! Vous avez trouvé une maison ? Non. J’ai appelé l’agence. On a planifié rendez-vous. Vous êtes attendu de pied ferme. On compte sur vous. Vous pouvez. Vous pouvez. On pourra venir plus souvent au stade. Cambrai, c’est juste à côté. Je m’en fous. Tu changes de ton. Tu m’avais même pas dit. Dis pas n’importe quoi. J’étais en train de négocier. T’es qu’un menteur. Arrête de faire ton sale gosse, maintenant, s’il te plaît ! Qu’est-ce que tu crois ? Qu’on trouve du travail comme ça et qu’on peut dire non comme ça ? Hein ? Si je fais rien, ça me bouffe la tête. J’ai besoin de travailler. T’avais dit qu’on irait à Roland-Garros. Tu crois pas que je peux gagner. Non, ça, c’est pas vrai. Je te dis qu’il faut pas s’emballer et se faire trop d’illusions. Ton adversaire t’a déjà battu. Il est plus fort que toi. C’est bien, d’y croire, mais il faut que tu restes réaliste, lucide. Les formules magiques, ça n’existe pas. C’est horrible, ici. T’en sais quoi ? Tu connais pas. C’est sûrement pas pire qu’ailleurs. On sera très bien, ici. Je veux aller à Roland-Garros. Il me reste un match, et c’est bon. Je gagne, et on va à Roland-Garros. Ben, on verra. Salut. Salut. T’as bien dormi ? Ça va. Je t’ai préparé un jus d’orange. J’ai pas soif. Tu vas venir me voir jouer ? Oui. C’est la finale. Ça me fait plaisir. Il faut que tu manges, sinon tu vas manquer d’énergie. C’est normal que tu sois noué. Quand tu joueras, ça ira mieux. Je suis pas noué. Bonjour. Bonjour. Salut. Bonjour. Tu me dis bonjour ? Ça va ? Salut, Ugo. Salut. Ugo ? Allez, bougez pas. Rapprochez-vous un petit peu. Stop. , fait chier ! Jeu et re manche, Barras, jeux à . Je vais aux toilettes. OK, mais pas plus de minutes. Tu veux que j’aille remplir ta bouteille ? Ugo ? Ugo ? Ugo, ça va ?



Remonter