PUB





TOUCHES:

Euro Temps Coup Franc, Euro Temps Coup Franc jeux, Jeux de Euro Temps Coup Franc en ligne, Jeux de Euro Temps Coup Franc gratuits en ligne

Hey, là, qu’est-ce que tu sous-ent…? Bonté divine. Les frères Pigeon ne furent pas glorieux bien longtemps. Ces deux créatures impies m’ont brisé un rocher sur le crâne. M’ont dépouillé de mes biens. Je les ai traquées pendant deux jours. Je crois qu’ils ont eu ce qu’ils méritaient, Monsieur Horne. Je m’appelle Sam Chisolm. Nous nous sommes croisés il y a six ans, à Cheyenne. J’ai le droit, au nom du Seigneur et au nom de la loi, de reprendre ce qui m’appartient. Sommes-nous bien d’accord ? Assurément. Oui, Monsieur. Vous collectez toujours les scalps ? Le gouvernement ne paie plus la moindre prime sur les peaux-rouges. Vous devez vous sentir désoeuvré. Vous me racontez une autre histoire, là, n’est-ce pas ? Oui, en effet. Nous… rassemblons des hommes, Monsieur Horne, des hommes bons, comme vous, pour un boulot : la chasse d’un individu du nom de Bartholomew Bogue et de ses hommes. Nous… Euh, nous pensions que cela pourrait vous intéresser. Je jurerais que cet ours portait des vêtements d’êtres humains. Ne faites jamais confiance à un peuple qui enterre ses morts au-dessus du sol. Ne traite pas un crocodile de grande gueule avant d’avoir traversé la rivière. Tu es dans l’armée ? Non, Monsieur. Je l’ai cru, vu que tu portes le revolver de l’armée, un Long Colt . à cadre ouvert. Je t’ai pris pour un soldat. Tu saurais tirer avec ce machin ? S’il le fallait, j’imagine. S’il le fallait ? Je vais te dire : pour une gorgée de ton whisky, je te file quelques astuces. Leçon numéro un. Ça, ça veut dire “ne tirez pas”. Pigé ? Maintenant, regarde ça. Donc, leçon numéro deux. Arrache-moi cette carte de la main. Tu attrapes la carte, tu vis. Sinon, tu meurs. Allez, Teddy. Concentre-toi. Il faut que tu sois rapide. Tu viens de perdre ton premier duel. Essaie encore. Leçon numéro deux : l’important n’a jamais été la carte. Maintenant, je vais t’enseigner la troisième leçon. Je pense que vous en avez bien plus besoin que moi. Pourquoi ne pas vous siffler le reste, Monsieur Faraday ? Je crois que c’est ce que je vais faire. Le feu brûle toujours. On a entendu les cloches de minuit. N’est-ce pas vrai ? Alors, dans quelle pièce on joue, Sam ? Quelle est la récompense ? Un peu d’or ? De l’argent en cash ? Des diamants ? Tu n’as pas changé. Tout ce que… Tout ce qu’ils ont, voilà ce qu’ils nous offrent. Tout ? C’est vrai ? Elle a à peu près l’âge qu’aurait ta soeur aujourd’hui. Oui, c’est vrai. Je veux juste m’assurer que nous menons la bataille à venir, pas celle passée. Vous sentez cette odeur ? Quelle odeur ? De la fumée ? C’est du sang. Il nous a suivis. J’y crois pas. Je vous en supplie, dites-moi que je rêve. Tu rêves. Moi aussi. Quand il y en a un, il y en a d’autres. Ne tirez pas. Ne tirez pas. Comanche ? Nous venons en paix. Vasquez. Tu parles Comanche ? Un peu. Parles-tu… …la langue du visage pâle ? Un peu. Où est ta tribu ? Les anciens ont dit que mon chemin était différent. Mon chemin est différent, moi aussi. Mon chemin… Notre chemin. Nous devons combattre un homme vil. Il est probable que nous mourrions.



Remonter