PUB





TOUCHES:

Euro Fusillade 2012, Euro Fusillade 2012 jeux, Jeux de Euro Fusillade 2012 en ligne, Jeux de Euro Fusillade 2012 gratuits en ligne

Euro Fusillade 2012 Patron. Je sais ce que tu ressens. Laissemoi t’aider. Les méthodes de Sengoku ne conviennent pas à mon estomac. J’ai eu envie de lui donner une leçon. Vos paroles me touchent, mais jeux Tu me repousses ? Oui. Non seuIement je vengerai Shinkuro, mais je souhaite prendre un nouveau départ avec lui. Recommencer à  zéro ? Mais cet or n’est plus là. Sengoku s’en est servi pour acheter une promotion. Alors, nous volerons les caisses. Comment ? Patron jeux Regardez ceci. Je suis toujours avec Shinkuro. Voici le plan des coffres. Il a ans, mais rien n’a changé. Le lieu est entre la maison du gouvernement de Sengoku et la tour de guet. Nous avons échoué depuis le pont du canal. Mais tu es capable d’entrer par les airs. Utilise la tour de guet. Patron ! Ce n’est rien. Ohyaku. Depuis ce qui est arrivé à  Onda, je suis troublé par le fait que j’aurais dû l’arrêter. Mon coeur est clair depuis que je te vois. Onda vit encore dans ton coeur. Ohyaku, nous pouvons l’emporter d’ici. Laisse l’argent à Genji et moi. Va venger l’homme que tu aimes. D’accord. Je compte sur toi, Bunzo. Je sais. Ohyaku. Enfin, on se revoit. Je vais venger Shinkuro. Idiote. Tu ne sais pas que tu ne peux pas me défier ? Un geste, et je te coupe la gorge. Ne fais pas ça. Yuki est innocente. Sengoku, ramasse cette femme. Fais vite. Maintenant, marche. Avance ! Ohyaku, que croistu faire ? Avant longtemps, tu vas le regretter. Je fais ce que tu as fait à Shinkuro. Ne te plains pas. Regarde bien. Cette lame et ton épouse sont reliées par une corde. Au secours. Quand les cheveux de ta femme cèderont, la lame coupera ta tête. Ohyaku. Ceci est absurde. Et si elle lutte, cela rendra plus facile la rupture de la corde. Arrête. S’il te plaît arrête. Au secours ! A l’aide ! J’ai eu tort. Je m’excuse. J’ai eu tort. Je suis désolé, Ohyaku. C’était ma faute. Je m’excuse. Au secours ! Il est trop tard. Tu vas goûter la douleur que Shinkuro et moi avons endurée. Ne bouge plus. Ne lutte pas. Ohyaku, tuela. Tuela ! Au secours ! Je vous en prie. Coupez la corde. Coupez la corde. Comment ? Ne l’écoute pas. Je me suis trompé. S’il te plaît épargne ma vie. Ohyaku, ne l’écoute pas ! Je suis sûre que tu ne veux pas l’entendre. Arrête. Arrête ! Non. Arrête. Au secours ! Pleurez. Criez ! Vous devez souffrir. Shin. Tu as vu ? Au feu ! Au feu ! Au feu ! Au feu ! Au feu. Les flammes ! Au feu ! Il y a le feu ! Au feu. Au feu ! Il y a le feu ! Et Sengoku ? Je l’ai tué. Bon. Allonsy. Halte ! Bunzo! Bunzo ! Ohyaku ! C’est ta chance. Dépêchetoi ! Sauvetoi ! Vite ! Ohyaku. Patron. On dirait que Ohyaku s’est enfuie. Shin. Je ne serai pas vaincue. Je ne perdrai pas. Par tous les moyens, je courrai de toutes mes forces !



Remonter