PUB





TOUCHES:

Essai Vélo Temps, Essai Vélo Temps jeux, Jeux de Essai Vélo Temps en ligne, Jeux de Essai Vélo Temps gratuits en ligne

branche, l’ami ? Moi ? Je suis un génie. Quoi ? Un génie. Méconnu, bien sûr. Sans déconner ? Tu dessines des images de femmes bien carrossées ? Non. Je raconte des histoires… sur une machine à écrire. Personne ne les lit. Oh. C’est la première fois que tu es à la cloche ? Une fois je l’ai été. Ouais ? Comment ça s’est passé ? Bah, j’avais une cigarette. Tu peux y arriver si tu veux. Tu serais un clochard sympa. J’ai le profil ? C’est comme tout le reste. Il suffit de jouer un rôle et de s’y tenir. Alors tu seras un clochard sympa. Peu importe le rôle que tu joueras, ça marchera. Pour être clochard, il faut de la volonté. Ah non ! Je ne plaisante pas, Monsieur. Il y a ans, j’ai changé mon état d’esprit, Et ça a plutôt réussi. Regarde. Qu’a-t-il de plus que moi ? Une limousine. Oui oui… et des ulcères à l’estomac. Il y a peut-être quelque chose dans ce que tu dis… Eh bien, bonne chance. Attends une minute, l’ami. Tu saurais quoi faire d’un dollar ? Épargnez votre argent Monsieur. Les temps ne sont pas si durs. Non ? Eh bien, ils pourraient le devenir. Et ils le seront. Au revoir. C’est trop bête. Il aurait pu être un bon clochard s’il avait voulu. Ah ! Vous encore ! Bonsoir. C’est humide, n’est-ce pas ? Un peu froid, aussi. Qu’est-ce que ça sera, M’dame ? Café. Noir, s’il vous plaît. C’est comme si vous l’aviez. Et voilà, mais faites attention. Il est si fort que j’ai dû me battre pour l’avoir. Que voyez-vous de bon ? J’arrive pas à me décider. Tirez à pile ou face. De toute façon vous perdrez Ok. Hé ! Qu’est-ce qui se passe ? Qu’est-ce qui se passe ? Où ? Quoi ? La pièce de cents que j’avais mis là … c’était la dernière que j’avais. Ok, l’ami je trouve ça drôle. Ha ha ha ! Vous l’avez vu ? J’ai déjà ri. Ça suffit pas ? Attendez… vous l’avez prise ? Vous l’avez prise. Je vous ai vu. Ah vous êtes dans le coup aussi, hein ? C’est quoi ? Un coup monté ? Maintenant, écoutez-moi. Maintenant, VOUS écoutez. C’était un pourboire, mon pourboire, et je vais le garder ! Vous ne pouvez pas faire cela. Il l’a posée là .



Remonter