PUB





TOUCHES:

En Sabrant Dans Les Blocs, En Sabrant Dans Les Blocs jeux, Jeux de En Sabrant Dans Les Blocs en ligne, Jeux de En Sabrant Dans Les Blocs gratuits en ligne

Et pourtant, Gabriel, j’éprouve un chagrin terrible. Ne lui dites rien. Nous nous comprenons ? Oui, monsieur. Bon sang de bois ! Assis. Tourne-toi. Auriez-vous une pièce ? Frappe-le ! Vas-y ! Frappe-le ! Faut payer, M. Troy. Prends ça. Monsieur, une petite pièce ? Fanny ? Bonjour, Frank. Bonjour. Comme tu es pâle. Frank jeux Ma chérie, tes mains tremblent. J’ai confondu Toutes les Âmes et Tous les Saints. Je me suis trompée d’église. Je t’ai manqué, tu étais parti. Je ne te le reproche pas, mais ça a été très dur. Pas maintenant. Ma femme ne doit pas te voir. Ta femme ? Madame Troy est très belle. Pas plus que toi. Frank, je dois te dire, je porte ton enfant. Quoi ? Tu sais, j’ai fait une terrible erreur. Je vais réparer mes torts. Je jure sur ma vie de trouver une maison pour toi et notre enfant. Tu as déjà promis. Non, cette fois jeux cette fois jeux Va à Budmouth. Au refuge du comté. L’hospice, Frank ? Juste ce soir. Une nuit. Retrouve-moi demain à h, sur le pont. J’apporterai tout mon argent, je te trouverai une maison. Tu seras à l’abri, ma chérie. Et je te promets, je te promets que je vais réparer mes torts. Remontez dans la calèche. Vous la connaissez ? Oui. Qui est-elle ? Elle n’est rien. Remontez dans la calèche. Frank. Pourriez-vous me donner livres ? Pour quoi faire ? J’en ai besoin. Si vous jouez encore, nous perdrons la ferme. – Ce n’est pas pour jouer. – Quoi, alors ? Qu’importe ? C’est mon argent. Je le gagne, non ? Non. C’est faux. Pas comme un vrai fermier. Ne faites rien que vous regretterez. L’argent est destiné aux dépenses de la ferme. Pas d’erreur. C’est le dernier domicile de Mlle Robbin. Elle servait chez mon oncle. Montrons du respect. On peut l’emmener à l’église, pour ce soir. Non, amenez-la à l’intérieur. FANNY ROBBIN ET SON ENFANT De quoi est-elle morte, Liddy ? Je ne sais pas. Il y a des rumeurs, mais jeux Elle avait un galant, non ? Oui, mademoiselle. Un soldat. Venez à l’étage avec moi. Je pleure beaucoup, ces temps-ci. Je ne pleurais jamais, avant. Bonne nuit, Liddy. Bonne nuit. Quoi ? Qui est-ce ? – Je ne peux pas rester. – Restez ! Ne les embrassez pas, Frank. Je suis votre femme. Cette femme, même morte, est plus pour moi que vous n’avez été, ou n’êtes, ou ne pourriez être. Vous n’êtes plus rien, pour moi. Plus rien. Madame Troy ? Je crains fort jeux que votre mari ne se soit noyé. Une grosse responsabilité. Sottises. Un homme compétent comme vous peut diriger deux fermes. Renforçons les liens entre nos exploitations. Imaginez, deux mille acres, et vous seul aux commandes. Une part de mes bénéfices. – Mlle Everdene compte sur moi. – Elle prévaudra ! Il me faut sa permission. Bien sûr, je ne ferais rien sans son accord. Et si cela peut influencer votre décision, il y a un vieux camarade à vous, ici. Georgie ! Il a fallu aller jusqu’à Norcombe Hill ! Vous êtes content ? Oui, monsieur. Très. J’aurai bientôt votre réponse ? Oui, monsieur. Georgie jeux Allez ! Vous vous élevez dans la société. Bien sûr, vous devez accepter. Seulement avec votre accord. Si je perds la ferme,

Contrôle: Utilisez la souris pour couper les cordes et les blocs.



Remonter