PUB





TOUCHES:

En Colère Weirds, En Colère Weirdsjeux, Jeux de En Colère Weirds en ligne, Jeux de En Colère Weirds gratuits en ligne

Qui fut ma maison, à la mort de mes parents. Mon oncle me l’a léguée. Elle est un peu délabrée à présent, mais c’était la plus belle des environs. Je veux qu’elle le redevienne. Vous trouvez l’idée absurde ? Je ne peux plus me le permettre. Je suis navrée, pour votre infortune. Si l’inversion de nos conditions vous gêne jeux Pas du tout, madame. Billy Smallbury, shillings, pence. Joseph Poorgrass. Vas-y, mon gars. Ton chapeau. Quel est votre travail ? J’aide pour tout. Tirer les corbeaux, tuer le cochon, m’sieur. Madame. shillings et pence. de plus, pour mon arrivée. Merci, madame. Fanny Robbin. Où est Fanny Robbin ? Où est-elle ? Elle s’est sauvée. Partie avec un soldat. Pas un soldat, un sergent. Régisseur Pennyways. Voici shillings, et de plus. Pourquoi ? Je romps l’accord. Vous êtes renvoyé. Je vous demande pardon ? Du vivant de mon oncle, la ferme était florissante. Depuis sa mort, elle tombe en ruine. J’en conclus jeux Plus de régisseur, je gérerai tout. M. Pennyways, écoutez-moi. Un incendie a menacé la grange, et vous étiez introuvable. Je n’ai que faire d’un homme comme vous. Vous êtes renvoyé. Je m’en irais, si j’étais vous. Voici notre nouveau berger, M. Oak. Vous connaissez vos fonctions ? Sinon, je demanderai. Désormais vous aurez une maîtresse, non un maître. Je débute, mais je ferai de mon mieux. Une femme aussi sait distinguer ce qui est mauvais de ce qui est bon. Je serai levée avant votre réveil. Aux champs avant votre lever. J’ai l’intention de vous étonner. Retournez au travail. Je vous attends ici ? Non. Ne dites pas de bêtises. Vous êtes ma dame de compagnie. – Tous les sacs ? – Tous. Tête haute. S’ils vous fixent, ne flanchez pas. Nous avons aussi le droit d’être là. Liddy, installez les sacs. Oui, mademoiselle. Messieurs, revenons à nos affaires. Oui, ce sera très bien. Tenez, monsieur ! Touchez, sentez la qualité. – Beau grain, mademoiselle. – Merci. Nous devrions peut-être partir. Aucun ne vaut celui-ci. Il est beau, c’est vrai. Comme vous voulez, allez voir ailleurs. Fermier Stone ? Je suis Mlle Everdene. La nièce du fermier Everdene. Il parlait de vous avec admiration. Vous pouvez acheter ailleurs, mais sentez ce grain, meilleur que jamais. – Monsieur Stone ? – Combien ? livres le quart. livres, shillings. C’est le même grain. Vous l’achetiez livres à mon oncle. livres, dix. Ce monsieur paiera le juste prix. Apparemment, non. – livres. – livres, dix. livres, cinq. Je passe à quelqu’un d’autre. Liddy, vous servez ce monsieur ? Bien sûr. Désirez-vous un échantillon ? – Combien ? – livres. Très bien. livres, dix. Jérusalem, ville dorée Où coulent le miel et le lait À force de te contempler Mon cœur se serre et ma voix se tait jeux Il est riche, il est bel homme. Il rend folles les filles de la région. Les sœurs Taylor y ont consacré deux ans. Jane Perkins a dépensé livres en robes. De l’argent jeté par la fenêtre. On dit que quand il était jeune, sa bien-aimée l’a quitté. On dit toujours cela. La femme ne quitte pas l’homme, c’est l’inverse. Quelqu’un vous a quittée, Mlle ?

Contrôle: Vérifiez l’intérieur du jeu pour obtenir des instructions sur la façon de jouer.



Remonter